NBA : Chicago et Golden State frappent d'entrée

  • A
  • A
NBA : Chicago et Golden State frappent d'entrée
Derrick Rose et les Bulls ont pris le dessus sur Cleveland, pour le coup d'envoi de la NBA. @ AFP
Partagez sur :

Les Bulls ont remporté le choc contre Cleveland, en ouverture de la NBA. Les champions en titre, les Golden State Warriors, se sont eux aussi imposés. 

Le champion en titre au rendez-vous, le finaliste au tapis. Les Golden State Warriors et Cleveland ont connu des fortunes diverses lors du coup d'envoi de la saison 2015-2016 de la NBA. Les Warriors ont mis au supplice les New Orleans Pelicans, devant leur public, grâce à un Stephen Curry de feu (111-95). Les Cleveland Cavaliers de Lebron James ont de leur côté chuté contre les Chicago Bulls de Joakim Noah, dans le choc de la conférence Est (97-95). 

Curry en feu. La machine collective Warriors a entamé la nouvelle saison comme elle avait terminé la dernière : sur les chapeaux de roue. Emmenés par un Stephen Curry intenable, les champions en titre ont fait exploser les Pelicans (111-95). Le MVP de la saison dernière a inscrit la bagatelle de 40 points, pris six rebonds et délivrés deux passes décisives. Un match plein pour les Warriors, qui ont reçu avant le coup d'envoi les traditionnelles bagues décernées aux champions de la NBA. 

Le choc de l'Est pour les Bulls. Les Cleveland Cavaliers sont eux tombés d'entrée contre les Chicago Bulls, pour le choc de la conférence Est (97-95). Sous les yeux de Barack Obama, spectateur de marque de ce premier rendez-vous de l'année, les Bulls ont profité des belles prestations de Nikola Mirotic (19 pts) et de leur mégastar Derrick Rose (18 pts) pour débuter idéalement la saison. A noter la mauvaise soirée de Joakim Noah, qui n'a pas marqué le moindre point et est sorti blessé au genou.