Natation : Gilot et Stravius privés de finale sur 100 m

  • A
  • A
Natation : Gilot et Stravius privés de finale sur 100 m
Fabien Gilot a échoué à sept centièmes seulement de la qualification pour la finale du 100 m.@ Christophe SIMON/AFP
Partagez sur :

DÉCEPTION - Les deux nageurs français n'ont réalisé que les 11e et 13e temps des demi-finales, mercredi après-midi.

La France ne sera pas représentée, jeudi, lors de la finale de l'épreuve-reine de la natation, le 100 m. Les deux nageurs tricolores engagés dans les demi-finales des championnats du monde, mercredi, à Kazan, se sont pas parvenus à se qualifier. Fabien Gilot et Jérémy Stravius n'ont réalisé que les 11e et 13e temps des demi-finalistes, en 48"56 et 48"65. C'est Gilot qui est passé le plus près de la qualification : il échoue à sept centièmes seulement du chrono du Canadien Santo Condorelli, 8e et dernier temps des finalistes. "Ça craque beaucoup à la fin de la course, mais c'est la loi du sport", a admis le nageur du Cercle des nageurs de Marseille sur France 2. "On avait décidé de mettre au point une tactique, mais ça n'a pas marché. Peut-être qua ça sourira l'année prochaine, ici ça a été un peu juste."

Le Russe Morozov disqualifié. Ça a été juste également pour Stravius, qui n'avait pas réussi non plus à se qualifier pour la finale du 100 m dos, lundi soir. "J'étais confiant, je pense que j'avais toutes mes chances, il s'en est fallu de peu pour entrer en finale", a regretté le membre du relais 4x100 m français, médaillé d'or dimanche dernier. "Encore une fois, ce sont mes jambes qui flanchent sur la dernière partie de course et les 15 derniers mètres ont été vraiment difficiles." Le meilleur temps a été réalisé par l'Australien Cameron McVoy alors que le favori du public, le Russe Vladimir Morozov a été disqualifié pour avoir anticipé le départ.

Cini, Gastaldello et Grangeon éliminées également en demi-finales. L'après-midi n'a pas été rose pour la natation tricolore puisque Mathilde Cini et Béryl Gastaldello, sur 50 m dos, ainsi que Lara Grangeon, sur 200 m papillon, n'ont pas réussi elles non plus à passer en finale.