Natation : Yannick Agnel forfait pour les Mondiaux

  • A
  • A
Natation : Yannick Agnel forfait pour les Mondiaux
Yannick Agnel, ici lors des derniers championnats de France, ne participera pas aux Mondiaux de Kazan.@ Jean-Pierre MULLER/AFP
Partagez sur :

BLESSURE - Le champion olympique du 200m ne participera pas aux Mondiaux de Kazan, en Russie, en août prochain.

Yannick Agnel ne défendra pas son titre de champion du monde du 200 m, en août prochain, à Kazan, en Russie. Le nageur français a en effet annoncé lundi son forfait pour la compétition, qui aura lieu du 2 au 9 août, en raison d'une inflammation de la plèvre, une membrane située entre les poumons et la paroi thoracique. Agnel met un terme à sa saison et ne reprendra l'entraînement qu'à la mi-août, en vue des JO de Rio en 2016.

"Les Jeux olympiques restent mon objectif prioritaire et je souhaite mettre toutes les chances de mon côté pour réussir à Rio", explique le nageur dans un communiqué. "Pour cela, je sais qu'il vaut mieux jouer la prudence dans la mesure où j'ai déjà eu une pneumopathie en 2011. Je préfère récupérer totalement plutôt que de dépenser une énergie considérable à préparer des championnats du monde dans des conditions qui sont loin d'être optimales."

Coup d'arrêt.Agnel était le cinquième meilleur performeur de l'année sur 200 m, avec son chrono de 1'45"97 réalisé en avril lors des Championnats de France. Son forfait pour les Mondiaux est un coup d'arrêt pour le Français, qui s'est lancé à la reconquête de son meilleur niveau en rejoignant en octobre 2014 l'ancien directeur technique national (DTN), Lionel Horter, au centre d'entraînement de Mulhouse.

Agnel sortait d'une expérience peu concluante d'un an et demi à Baltimore, aux Etats-Unis, aux côtés de Bob Bowman, le mentor de Michael Phelps, 18 titres olympiques au compteur. Malgré le titre mondial décroché en août 2013, le Français avait rencontré de grosses difficultés avec la méthode de l'entraîneur américain, qui privilégiait l'intensité à la technique. Épuisé, il avait souffert à l'Euro 2014 de Berlin, décrochant seulement la médaille de bronze sur 200 m. Début mars, Agnel a été confronté au décès brutal de Camille Muffat, qui a été sa partenaire d'entraînement pendant sept ans à Nice.