Rugby : Montpellier n'ira pas non plus jouer à Béziers

  • A
  • A
Rugby : Montpellier n'ira pas non plus jouer à Béziers
A l'instar de son homologue toulonnais, Mohed Altrad, le président de Montpellier a fait savoir qu'il n'était pas prêt à voir son club jouer à Béziers.@ MAXPPP
Partagez sur :

ANTI-FN - Le président Mohed Altrad est sur la même ligne de conduite que Mourad Boudjellal.

Au soutien de Boudjellal. Peu après l'élection de Robert Ménard à la mairie, le président du RC Toulon, Mourad Boudjellal, avait confirmé que son équipe, championne d'Europe en titre, n'irait pas disputer un match amical à Béziers prévu l'été prochain. Interrogé sur cette décision, l'homologue de Boudjellal à Montpellier, le président du MHR Mohed Altrad, a qu'il adopterait la même ligne de conduite.

"Pas prêt à aller jouer devant eux." "Face au racisme, à la xénophobie, moi je suis pour la fraternité, la solidarité, d'ailleurs ce sont des valeurs du rugby", explique le président héraultais dans un entretien à Rugbyrama. "A Béziers, ils ont voté Ménard car ils aiment plus les uns ou les autres. Je ne suis donc pas prêt non plus à aller jouer devant eux." Ménard, candidat sans étiquette soutenu par le Front national, a été élu maire de Béziers le 30 mars dernier avec 46,98% des voix lors d'une triangulaire qui l'opposait à l'UMP Elie Aboud (34,62%) et au divers gauche Jean-Michel du Plaa (18,38%)

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

CLASH - Boudjellal-Le Pen, la passe d'armes 

MUNICIPALES - Béziers : si le FN passe, le RCT ne viendra pas