Rugby : Noa Nakaitaci appelé chez les Bleus

  • A
  • A
Rugby : Noa Nakaitaci appelé chez les Bleus
@ Thierry ZOCCOLAN/AFP
Partagez sur :

RUGBY - Le joueur fidjien de naissance a été appelé par Philippe Saint-André pour le Tournoi des six nations.

L'ouverture du XV de France se poursuit avec l'appel, jeudi, dans le groupe appelé à disputer le Tournoi des six nations, de l'ailier fidjien naturalisé français de Clermont Noa Nakaitaci. "Nakaitaci est capable de faire des différences. Il a énormément progressé et a beaucoup de temps de jeu cette saison. Il devient l'un des meilleurs trois-quarts aile du rugby français", a déclaré le sélectionneur Philippe Saint-André lors de l'annonce du groupe de 31 joueurs, à Arcueil, dans le Val-de-Marne. Nakaitaci, âgé de 24 ans et arrivé à Clermont en 2010 en provenance de l'académie de Nadroga aux Fidji, avait été sélectionné avec les Bleus pour la tournée en Nouvelle-Zélande en 2013. Mais il avait seulement disputé un match contre les Auckland Blues, ce qui ne compte pas pour une sélection.

Picamoles de retour dans le groupe. Cette annonce, forcément scrutée à huit mois du début de la Coupe du monde, marque également les retours de plusieurs joueurs parmi lesquels les piliers Eddy Ben Arous (Racing-Métro) et Rabah Slimani (Stade Français), le centre Rémi Lamerat (Castres), l'ailier ou arrière Sofiane Guitoune (Bordeaux-Bègles), et le troisième ligne Louis Picamoles (Toulouse). "Louis a fait des matches de grande qualité avec le Stade Toulousain (...). On a pu le revoir accélérer sur ses prises de balle. Dans le groupe, on a trois 8 (avec Damien Chouly et Charles Ollivon, ndlr), mais trois 8 qui peuvent jouer troisième ligne aile et sont puissants", a déclaré "PSA" au sujet de Picamoles. L'arrière du Racing-Métro Brice Dulin, qui avait dû déclarer forfait pour les tests de novembre en raison d'une blessure, a aussi été rappelé, ainsi que le deuxième ligne Romain Taofifenua, convoqué en novembre mais ensuite suspendu.

Szarzewski, Parra et Médard absents. En revanche, plusieurs grands noms du rugby français ne figurent pas dans cette liste élargie de 31 joueurs, qui seront réunis le 25 janvier à Canet-en-Roussillon, dans les Pyrénées-Orientales, pour un stage de préparation. C'est le cas notamment de Dimitri Szarzewski, Thomas Domingo, Morgan Parra, Maxime Machenaud, Maxime Mermoz, Maxime Médard ou encore Benjamin Fall. Les Bleus entameront leur Tournoi des six nations 2015 face à l'Ecosse, le samedi 7 février au Stade de France.

Le groupe des 31 :

Avants (17) : Eddy Ben Arous (Racing-Métro), Alexandre Menini (Toulon), Benjamin Kayser (Clermont), Guilhem Guirado (Toulon), Nicolas Mas (Montpellier), Uini Atonio (La Rochelle), Rabah Slimani (Stade Français), Alexandre Flanquart (Stade Français), Yoann Maestri (Toulouse), Pascal Papé (Stade Français), Romain Taofifenua (Toulon), Damien Chouly (Clermont), Thierry Dusautoir (Toulouse), Bernard Le Roux (Racing-Métro), Yannick Nyanga (Toulouse), Charles Ollivon (Bayonne), Louis Picamoles (Toulouse)

Arrières (14) : Rory Kockott (Castres), Sébastien Tillous-Borde (Toulon), Rémi Tales (Castres), Camille Lopez (Clermont), Mathieu Bastareaud (Toulon), Wesley Fofana (Clermont), Rémi Lamerat (Castres), Alexandre Dumoulin (Racing-Métro), Teddy Thomas (Racing-Métro), Sofiane Guitoune (Bordeaux-Bègles), Yoann Huget (Toulouse), Noa Nakaitaci (Clermont), Brice Dulin (Racing-Métro), Scott Spedding (Bayonne)