Perche : Lavillenie bat le record du monde

  • A
  • A
Perche : Lavillenie bat le record du monde
Renaud Lavillenie a battu le record du monde de la perche, samedi, à Donetsk.@ REUTERS
Partagez sur :

ATHLÉTISME - Le perchiste a effacé le record du monde de Sergueï Bubka en franchissant 6,16 m.

Il ne pouvait rêver plus bel endroit pour battre le record du monde : Donetsk, en Ukraine, la ville de Sergueï Bubka, là où le "tsar" de la perche avait établi son dernier record du monde en 1993 (6,15 m). Samedi, Renaud Lavillenie a amélioré cette marque qui tenait depuis 21 ans en franchissant 6,16 m* ! Et ce, dès le premier essai !

Lavillenie franchit 6,16 m à son premier essai :

La performance de samedi est le point d'orgue d'un hiver incroyable avec un saut à 6,04 m à Rouen puis à 6,08 m le 31 janvier dernier à Bydgoszcz, en Pologne. Samedi, à Donestk, Lavillenie a dû s'employer à 6,01 m, barre qu'il n'a effacée qu'à son troisième essai. Avant de demander à ce qu'on place la barre quinze centimètres plus haut...



"C'était totalement incroyable ! Je n'ai jamais utilisé cette perche pour 6,16 m", a confié le nouveau recordman du monde. "Pour ma première tentative, je souhaitais réaliser le meilleur saut possible. J'ai demandé 6,16 m parce que c'est le meilleur endroit pour battre le record de Sergueï Bubka, 21 ans après son record."

Conscient qu'il avait ce record dans les jambes, Lavillenie avait changé son planning de meetings afin d'être présent sur les terres de Bubka, samedi. "C'est une performance incroyable, dans ma ville", a reconnu au micro de BFM TV le "tsar", dont le meeting de Donestk est "son" meeting. "Je suis très content et heureux pour lui. Je lui souhaite de continuer à écrire l'histoire de la perche."

Bubka a été le premier à féliciter Lavillenie :



L'histoire de la perche, Lavillenie l'écrit depuis plusieurs saisons déjà. Champion d'Europe en salle en 2009, il franchit les 6 m pour la première fois cette année-là. En 2010, il devient champion d'Europe en plein air. Il obtient la consécration en 2012, en devenant champion olympique à Londres avec un saut à 5,97 m. L'an dernier, il manque une troisième fois le titre de champion du monde en plein air, seul grand titre qui manque à son palmarès, qui compte désormais un incroyable record du monde. Un record qu'il a tout de suite tenté d'améliorer sur un essai, sans succès, à 6,21 m, se blessant même légèrement au pied droit...

*Désormais, un record du monde en salle est considéré comme record du monde tout court.

sur le même sujet, sujet,

Bolt sera présent à Saint-Denis

JO : de l'athlétisme au bobsleigh