NBA : les Bulls et Noah sortis d'entrée

  • A
  • A
NBA : les Bulls et Noah sortis d'entrée
@ MAXPPP
Partagez sur :

PLAY-OFFS - Chicago a été éliminé dès le premier tour par les Washington Wizards (4-1).

Des Bulls trop inoffensifs. La belle saison régulière réalisée par les Bulls (48 victoires-34 défaites, 4e de la conférence Est) avait fait naître les rêves les plus fous dans l'Illinois. Mais les Washington Wizards ont eu tôt fait de ramener tout le monde à la réalité en évinçant l'équipe de Tom Thibodeau dès le premier tour des play-offs. Mardi soir, la franchise de la capitale fédérale a remporté au United Center - et sur un score de Pro A (75-69 !) - le cinquième match d'une série fort mal engagée par Joakim Noah et ses coéquipiers, avec deux défaites initiales à domicile. "Je suis fier de cette équipe", a néanmoins insisté le pivot français, élu meilleur défenseur de l'année en NBA, cité par ESPN. "Je suis fier de la façon dont nous avons joué cette saison. Nous avons dû faire avec beaucoup d'impondérables (la blessure du meneur Derrick Rose, le départ de Luol Deng, ndlr). A chaque fois qu'une saison se termine, c'est toujours dur."

Les Wizards dominent les Bulls défensivement :



Gibson blessé, Noah amoindri. Mardi soir, Chicago, en manque chronique de réussite près du panier (27% de réussite seulement dans la "peinture"), n'a pas été verni non plus par la chance, Taj Gibson se blessant à une cheville sur une mauvaise réception. Carlos Boozer en manque de réussite (4/12 aux shoots), Noah n'a pas été capable de maintenir son équipe en vie, malgré un match complet (6 points à 3/8 aux tirs, 18 rebonds et 7 passes décisives). D'autant que l'intérieur tricolore a également dû faire avec une douleur tenace au genou gauche... "C'est vraiment décevant", a convenu Gibson, qui a rejoint les vestiaires dans le quatrième quart-temps. "Nous avons tellement travaillé tout au long de la saison, nous nous sommes sortis de tellement moments difficiles." Mais, cette fois, ce n'est pas passé. Comme quoi, les Wizards, dont les Bulls ont hérité à la dernière journée des play-offs en lieu et place des Brooklyn Nets, n'étaient pas forcément un si bon parti...

La magie opère pour les Wizards. La franchise de Washington a elle remporté une série de play-offs pour la troisième fois seulement depuis les années 1970. Elle le doit en bonne partie à ses deux stars, John Wall à la mène (24 points à 7/19 aux tirs mardi soir) mais aussi à son pivot brésilien Nene. Suspendu lors du match 4, l'ancien intérieur des Denver Nuggets a effectué son retour mardi et réalisé un gros match offensif (20 points à 10/17 aux tirs). Et voilà les Wizards deuxièmes qualifiés à l'Est après le double champion sortant, le Miami Heat, qui n'a fait qu'une bouchée des Charlotte Bobcats (4-0 sur la série). En demi-finales de conférence, Washington retrouvera le vainqueur de la série opposant les Indiana Pacers aux Atlanta Hawks. Pour le moment, les Hawks, pourtant 8e équipe qualifiée à l'Est, mènent 3-2. Voilà qui pourrait donner une demi-finale de conférence Est particulièrement inattendue...

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RACISME - Donald Sterling suspendu à vie pour ses propos racistes