"Le crime organisé contrôle 25% du monde du sport"

  • A
  • A
"Le crime organisé contrôle 25% du monde du sport"
@ REUTERS
Partagez sur :

PESSIMISME - Un dirigeant de l'AMA a insisté lundi sur les dégâts du crime organisé sur le monde du sport.

Le directeur général de l'Agence mondiale antidopage (AMA), David Howman, a lancé un pavé dans la mare, lundi, en déclarant qu'il pensait que le "crime organisé contrôlait au moins 25% du monde du sport d'une façon ou d'une autre".

"Les personnes qui distribuent des produits dopants, des stéroïdes, de l'hormone de croissance, de l'EPO et tout ça, sont les mêmes personnes qui corrompent les gens, les mêmes qui sont à l'origine de matches arrangés." Le dirigeant, cité par le quotidien britannique The Telegraph, considère que la lutte contre le dopage doit se penser dans le cadre d'une lutte plus large contre les autres dérives dans le monde du sport. "Peut-être que l'AMA doit faire partie d'une organisation qui lutterait pour l'intégrité du sport, avec un organe dirigé contre la corruption, un contre les matches arrangés."

"C'est une guerre." David Howman a reconnu que cette infiltration du sport par le crime organisé, qu'il tient "de source juridique", avait lieu essentiellement en dehors du secteur professionnel. Le promoteur sportif Barry Hearn, qui s'exprimait lors de la même conférence, a même parlé de "guerre". "C'est une guerre. C'est comme les barons de la drogue à travers le monde. C'est une guerre financière où la violence et la corruption vont de pair." Créée en 1999, l'AMA coordonne la lutte contre le dopage à travers le monde en tant que fondation indépendante.

>> LIRE AUSSI : Jamaïque : deux contrôles positifs de plus