JO : une skieuse ukrainienne contrôlée positive

  • A
  • A
JO : une skieuse ukrainienne contrôlée positive
@ REUTERS
Partagez sur :

DOPAGE - Marina Lisogor, fondeuse ukrainienne, est le troisième cas de dopage des Jeux.

Les Jeux se terminent, les affaires de dopage commencent. Les contrôles opérés à Sotchi on en effet fait une troisième victime samedi, avec la fondeuse ukrainienne Marina Lisogor, déclarée positive à la latrimetazidine. Lisogor, 30 ans, avait terminé 58e du 10 km classique et du sprint. Vendredi, la biathlète allemande Evi Sachenbacher-Stehle et le pousseur du bob à quatre italien William Frullani, contrôlés positifs eux aussi, ont tous les deux été exclus des Jeux.

Entendue par une commission disciplinaire, Lisogor a expliqué avoir pris un médicament sans savoir qu'il contenait le produit interdit, selon le comité olympique ukrainien (COU). "La décision sur son avenir sera prise en application des règles du CIO", précise le comité olympique ukrainien. Le contrôle positif de Lisogor intervient au lendemain de la victoire remarquée du relais féminin ukrainien en biathlon, à la résonance particulière compte-tenu des événements à Kiev.

sur le même sujet, sujet,

BIATHLON - L'Ukraine championne olympique

BIATHLON - Fourcade participera bien au relais