JO 2024 : les Etats-Unis sont aussi candidats

  • A
  • A
JO 2024 : les Etats-Unis sont aussi candidats
@ REUTERS
Partagez sur :

COURSE OLYMPIQUE - Après l'Italie, les Etats-Unis ont fait officiellement acte de candidature pour les JO 2024 mardi.

Les Etats-Unis ont rejoint l'Italie dans les starting-blocks dans la course à l'organisation des Jeux olympiques d'été 2024. La volonté américaine ne faisait guère de doute depuis de longs mois. L'annonce officielle a été faite mardi, à Redwood City, en Californie, par le président du comité olympique américain (Usoc), Larry Probst.

>> LIRE AUSSI : Jeux olympiques : les règles vont bientôt changer

Quatre villes, deux sur la côte est - Boston et Washington - et deux sur la côte ouest - Los Angeles et San Francisco -, sont en lice pour obtenir l'adoubement de l'Usoc. "Nous allons prendre notre temps et choisir la ville qui à notre avis aura la meilleure chance de gagner contre les autres villes candidates à travers le monde", a insisté le président du comité. Chacune des villes candidates américaines estime qu'il faudra 4 à 5 milliards de dollars (de 3,2 à 4 milliards d'euros) pour accueillir les Jeux, sans compter les dépenses d'infrastructures.

Los Angeles 40 ans après ? Les Etats-Unis ont accueilli les JO d'été pour la dernière fois en 1996, à Atlanta. Douze ans plus tôt, en 1984, c'est Los Angeles, déjà hôte des Jeux en 1932, qui avait organisé une compétition alors boycottée par les pays du bloc soviétique. La "Cité des Anges" espère remettre ça quarante ans après et rejoindre ainsi Londres, seule ville à avoir accueilli les Jeux d'été à trois reprises. Les Etats-Unis n'avaient pas présenté de ville pour 2020. Chicago avait elle été battue par Rio pour l'organisation des JO 2016.

L'Allemagne, la France et le Qatar comme possibles adversaires. Outre l'Italie, qui a annoncé préparer une candidature autour de Rome, avec une possible épreuve au Vatican, les USA devraient avoir comme adversaire l'Allemagne - qui hésite encore entre Berlin et Hambourg mais aussi visiblement entre les JO 2024 et 2028 -, peut-être la France et Paris, l'Afrique du Sud (un ticket Johannesburg-Pretoria ou Durban) et sans doute deux nations émergentes du sport (et du sponsoring) mondial, l'Azerbaïdjan (Bakou) et le Qatar (Doha), battues dans la course aux JO 2020. Le Comité international olympique (CIO) choisira une liste finale de candidats en mai 2016 et fera son choix définitif pour la ville organisatrice des JO d'été 2024 à Lima, au Pérou, en 2017.