Ferrari : Alonso part, Vettel arrive

  • A
  • A
Ferrari : Alonso part, Vettel arrive
@ REUTERS
Partagez sur :

Sans surprise, l'écurie italienne a annoncé le départ de Fernando Alonso et l'arrivée de Sébastian Vettel la saison prochaine.

La révolution est en marche chez Ferrari. La Scuderia a annoncé jeudi un chassé croisé entre deux des plus grandes stars de la Formule 1. Sans surprise, le pilote espagnol Fernando Alonso quitte l'écurie italienne, alors que l'Allemand Sebastian Vettel effectuera le chemin inverse. Dans un premier temps, Ferrari a confirmé le départ du double champion du monde espagnol : "Fernando Alonso quittera l'équipe à la fin de ce championnat, au terme de cinq années qui lui ont permis de conquérir 1.186 points, 44 podiums et 11 victoires". L'ancien pilote Renault, adulé par les tifosi, quitte donc la Scuderia deux ans avant la fin de son contrat.

Vettel, quadruple champion du monde. Dans la foulée, Ferrari a annoncé l'arrivé du jeune Allemand. "Sebastian Vettel représente une combinaison unique de jeunesse et d'expérience et il a un esprit d'équipe fondamental pour affronter avec Kimi (Räikkönen, son futur coéquipier, ndlr) les défis qui nous attendent", a commenté le responsable de l'écurie italienne, Marco Mattiacci. Le quadruple champion du monde en titre de F1 quitte ainsi Red Bull après une expérience fructueuse. L'Allemand aura comme coéquipier le Finlandais Kimi Raikkonen.

Une écurie en crise. Ce mercato n'est pas le seul bouleversement à Maranello. Le président historique de Ferrari, Luca Cordero di Montezemolo, a quitté la direction du constructeur italien et de l'écurie de Formule 1. La Scuderia traverse une période agitée, et pointe seulement à la 4e place au classement des constructeurs, largement distancée par Mercedes notamment. Depuis 2008, les Italiens n'ont pas remporté le moindre titre récompensant la meilleure écurie au monde. Sebastian Vettel aura du travail.