Encore un cas de dopage concernant Astana

  • A
  • A
Encore un cas de dopage concernant Astana
@ MAXPPP
Partagez sur :

SÉRIE - Un cinquième cas de dopage concernant l'équipe kazakhe a été révélée mercredi.

C'est une épidémie. Un nouveau cas de dopage concernant l'équipe cycliste kazakhe Astana a été révélée mercredi. Il s'agit du cinquième depuis septembre. Artur Fedosseyev, 20 ans, a été contrôlé positif aux stéroïdes le 16 août dernier sur le Tour de l'Ain, a annoncé l'Union cycliste internationale (UCI). Fedosseyev, qui s'était classé 15e de l'épreuve, est membre de la formation réserve d'Astana, qui évolue au niveau Continental, le 3e niveau du cyclisme mondial. Il est le troisième coureur de cette équipe à être positif aux stéroïdes, après Ilya Davidenok et Victor Okishev.

Quelques semaines plus tôt, deux coureurs de l'équipe première d'Astana, qui évolue en première division (World Tour), les frères Valentin et Maxim Iglinskiy, avaient eux été contrôlés positifs à l'EPO. Si ces deux équipes Astana sont des entités distinctes d'un point de vue réglementaire, l'accumulation de cas de dopage a néanmoins amené la fédération kazakhe à réagir et à annoncer notamment une collaboration étroite avec le centre antidopage de son pays (KazNADC) pour le suivi du passeport biologique de ses coureurs.

Nibali sur le podium du Tour (930x620)

© REUTERS

L'avenir de Nibali en pointillés. Ces affaires de dopage menacent l'avenir de la formation kazakhe dans l'élite du cyclisme. L'UCI a en effet demandé à sa commission des licences "d'entreprendre une inspection complète de l'encadrement et de la politique antidopage" de la formation kazakhe avant de lui délivrer une nouvelle licence World Tour. Depuis son lancement en 2007, l'équipe a souvent été au cœur d'affaires de dopage, avéré ou supposé. L'encadrement de l'équipe, dirigée par l'ancien coureur Alexandre Vinokourov - lui-même contrôlé positif aux transfusions homologues sur le Tour de France 2007 - a été entendu par les responsables de l'UCI le 6 novembre dernier. Une décision concernant la présence ou non d'Astana dans le World Tour 2015 est attendue dans un délai d'une quinzaine de jours.

La décision de l'UCI pourrait modifier les plans d'avenir du vainqueur sortant du Tour de France, Vincenzo Nibali. Le coureur italien a prolongé l'an dernier son contrat avec l'équipe kazakhe jusque fin 2016. Mais ces affaires de dopage et l'éventuel retrait de la licence World Tour changent la donne...

>> LIRE AUSSI : Tour de France : peut-on croire à Nibali ?