Vers une F1 plus écologique en 2014

  • A
  • A
Vers une F1 plus écologique en 2014
@ REUTERS
Partagez sur :

AUTO - La nouvelle réglementation obligera les écuries à s'équiper de moteurs hybrides.

Il a dominé tous ses adversaires en 2013 et remporté 12 des 17 Grands Prix de la saison. Non, on ne parle pas de Sebastian Vettel, mais du moteur qui propulse sa Red Bull, le Renault R27, également vainqueur de la première épreuve de la saison, en Australie, avec la Lotus de Kimi Räikkönen. Malgré cette réussite incontestable, les ingénieurs de chez Renault sont pourtant en train de plancher depuis de longs mois sur son successeur, qui sera bien différent. En effet, à partir de 2014, la réglementation moteur va évoluer en F1 et les écuries seront obligées de se doter de moteurs hybrides. Oublié donc le V8 à essence, bonjour le V6 turbo, qui sera à la fois essence et électrique.

"Cette technologie va servir à tout le monde"

Alain Prost (930x620)

© MAXPPP

"Technologiquement, on va vraiment de l'avant", estime au micro d'Europe 1 Alain Prost, quadruple champion du monde de F1 et ambassadeur de Renault. "Seule la F1 peut développer ce genre de procédés aussi vite parce qu'il y a les moyens d'abord, mais aussi les ingénieurs et les compétences. Cette technologie, il faut la prendre avec beaucoup d'humilité mais elle va servir à tout le monde." Estimée à 70 litres au cent, la consommation d'une monoplace devrait diminuer de 40% avec ce nouveau moteur.

"Ce changement de règlement, très important, va remettre le moteur au cœur de l'actualité de la F1, alors que certains pensaient qu'il était devenu un accessoire", ajoute Prost. "On se rapprochera de ce qui se fait en série, avec un petit moteur. Et, grâce aux deux moteurs électriques (qui généreront un surcroît temporaire de puissance, ndlr), on consommera 40% de carburant en moins. Ça doit parler aux gens."

Conséquence du passage du V8 au V6 à la cylindrée moindre, le son émis par les monoplaces la saison prochaine sera beaucoup moins massif et rugissant. Mercedes, qui accueille ce changement de réglementation plutôt d'un bon œil, a publié en août dernier sur Youtube un premier aperçu sonore de son prochain V6.

Les prochains V6 seront moins bruyants :

Si le ton synthétique de la mélodie agace les puristes, le V6 pourrait gagner en sympathie, non seulement par son côté écolo cité plus haut mais aussi par son côté nouveau. Après une saison 2013 écrasée par Vettel (et le moteur Renault R27, donc), l'apparition de ces moteurs d'un nouveau genre risque de rabattre sérieusement les cartes.

Le grand argentier de la F1, Bernie Ecclestone, en est déjà convaincu : "la domination de Vettel va se terminer, peut-être dès 2014", a-t-il argué. "Nous aurons alors des voitures entièrement nouvelles, de nouveaux moteurs, de nouvelles règles. Ce sera l'occasion pour Ferrari et Mercedes de se rapprocher de Vettel." Mais attention, Renault n'a bien évidemment pas dit son dernier mot..