Un Français roi du bodyboard

  • A
  • A
Un Français roi du bodyboard
@ Capture d'écran http://pierrelouiscostes.com/
Partagez sur :

SURF - Le prodige français Pierre-Louis Costes a été sacré aux îles Canaries, mercredi.

Un Français est devenu champion du monde de bodyboard, mercredi, aux îles Canaries, sur l'un des spots les plus célèbres du monde, Fronton. Agé de 21 ans seulement, Pierre-Louis Costes a décroché le titre suprême de la discipline en remportant le IBA world tour (IBA pour International bodyboarding association) à l'issue d'une dernière manche disputée. Le jeune Tricolore a assuré son triomphe en atteignant les demi-finales d'une épreuve finalement remportée par l'Australien Jason Finlay. Pierre-Louis Costes, "PLC" pour les intimes, a fait la différence en résistant à une vague de trois mètres de haut. "Ce fut la vague de ma vie", a confié le bodyboarder français. "Je n'oublierai jamais cette vague. Je n'oublierai jamais Fronton. J'adore cet endroit."

Pierre-Louis Costes devient champion du monde :

Le bodyboard, kézako ? La première particularité de cette discipline est de se pratiquer allongé sur la planche, à la différence du surf classique. Il peut également se pratiquer debout ou avec un genou sur la planche et l'autre pied à plat. On parle alors de "dropknee", une technique qui possède son classement spécifique sur le IBA World tour.

En dehors des positions, l'autre spécificité majeure du bodyboard tient à la nature de la planche, plus petite qu'une planche de surf traditionnelle mais aussi beaucoup plus souple. Enfin, chaque bodyboarder dispose de palmes pour faciliter le départ sur la vague. Sport récent mais déjà très reconnu dans certains pays comme l'Australie, le bodyboard a été popularisé dans les années 1990 par l'Hawaïen Mike Stewart, qui, du haut de ses neuf titres de champion du monde, peut être considéré comme le Kelly Slater du bodyboard.

Mike Stewart surfe une vague immense à Teahupoo :

Le succès de Pierre-Louis Costes, qui a fait ses premiers pas dans le bodyboard sur les spots de Casablanca, au Maroc, symbolise la vitalité de ce sport en France. Quelques jours avant son titre de champion du monde, "PLC" avait en effet remporté, sous les couleurs de la France et sur le même spot de Fronton, la médaille d'or des ISA World Games en équipe et en individuel, devant son compatriote Amaury Lavernhe, lui-même champion du monde IBA l'an dernier. La France poursuit donc son règne dans le bodyboard...