Tsonga a menacé Federer

  • A
  • A
Tsonga a menacé Federer
@ REUTERS
Partagez sur :

STATS EXPRESS - Le Français s'est incliné en cinq sets après une rude bataille contre Federer.

Federer vainqueur face à Tsonga (930x620)

© REUTERS

5. Comme lors de leur dernière rencontre en Grand chelem, Roger Federer (n°2) et Jo-Wilfried Tsonga (n°7) ont bataillé pendant cinq sets, mecredi, en quarts de finale de l'Open d'Australie. Mais, à l'inverse du dernier Wimbledon, c'est cette fois le Suisse qui s'est imposé (7-6[4], 4-6, 7-6[4], 3-6, 6-3) pour atteindre les demi-finales de ce tournoi pour la... 10e fois consécutive ! Cinq, c'est aussi le nombre de services qu'un Tsonga très agressif est parvenu à prendre à Federer, lui qui n'avait pas concédé le moindre break avant de disputer ce quart de finale. Vainqueur en 2004, 2006, 2007 et 2010, le Suisse est en quête d'une cinquième couronne à Melbourne. Mais, avant d'y prétendre, il faudra déjà battre l'Ecossais Andy Murray en demi-finales.

4. S'il a fini par baisser pavillon dans le cinquième set, Tsonga peut nourrir quelques regrets par rapport à ces deux sets perdus au jeu décisif sur le même score de 7 points à 4. Lors du premier, il n'a jamais réussi à rattraper un mini-break concédé d'entrée après une faute directe en revers. Dans le deuxième, alors qu'il avait l'occasion de revenir à 5 points à 5, son service revu à la vidéo a été invalidé et Federer a alors enchaîné... En demi-finales, Federer, tête de série n°2, va retrouver les n°3 (Murray), n°1 (Djokovic) et n°4 (Ferrer), soit les quatre premières têtes de série pour un dernier carré royal.

Tsonga face à Federer (930x620)

© REUTERS

3. Malgré le nombre important de jeux disputés (54), le match n'a duré "que" 3h34, en raison du rythme échevelé imprimé à la rencontre par les deux hommes. Nous n'avons pas eu affaire ici à un Djokovic-Nadal, deux joueurs plus enclins à prendre leur temps au moment de servir... Federer et Tsonga, qui ont pourtant concédé respectivement cinq et quatre breaks, ont souvent fait parler la poudre au service, avec 75% de points gagnés sur première balle pour Tsonga et 77% pour Federer. Malgré une volonté de tous les instants, Tsonga reste donc avec un bilan de trois victoires contre Federer pour désormais neuf défaites.

2. Deux, c'est également le nombre de défaites de Tsonga face à Federer à l'Open d'Australie. Il y a trois ans, le Suisse avait en effet barré la route de la finale à "Jo" en trois petits sets (6-2, 6-3, 6-2). Deux, c'est également le classement actuel de Federer, qui a alterné le bon et le moins bon, mercredi, en raison de la pression de son adversaire. Il a parfois eu également un brin de chance, comme lors de cette amortie qui a touché la bande du filet avant de retomber de l'autre côté, dans la cinquième manche. Taquin, Tsonga a alors fait mine d'envoyer une balle en direction de son adversaire (photo ci-dessous)...

Tsonga fait mine de tirer sur Federer :

1. Même s'il a été bousculé comme jamais depuis le début de cet Open d'Australie, Federer a également réalisé quelques coups de génie, que ce soit en défense, avec des remises sur des smashes, ou en attaque, avec des revers long de ligne de toute beauté. "On ne s'était pas joué depuis un an", a rappelé "Fed" au micro de Jim Courier. "Il retourne beaucoup mieux, je pense que ce sera quelqu'un de difficile à battre dans le futur. (...) J'aime bien ces grands moments, ces grands matches en sessions de nuit." Il aura encore l'occasion d'en disputer un, vendredi, contre Murray. Avant de retrouver éventuellement Novak Djokovic, le n°1 mondial, en finale, dimanche.