Schumacher : qui est responsable ?

  • A
  • A
Schumacher : qui est responsable ?
@ REUTERS
Partagez sur :

F1 - L'enquête va devoir définir les responsabilités de chacun. Une affaire de gros sous pour les assureurs.

L'info. Depuis plusieurs jours, plus que l'état de santé de Michael Schumacher, "critique mais stable" selon son attachée de presse Sabine Kehm samedi, ce sont les circonstances de l'accident du septuple champion du monde de F1 qui alimentent la chronique, à la fois aux abords du CHU mais aussi en Allemagne. On devrait en savoir plus mercredi : Patrick Quincy, procureur d'Albertville, a indiqué lundi que le parquet et les enquêteurs en charge du dossier tiendraient une conférence de presse à 11h. Les enjeux sont énormes en terme de responsabilité et d'assurance.

La piste où Michael Schumacher est tombée, 930

© REUTERS

Plusieurs centaines de millions d'euros. La presse allemande explique ainsi que la famille Schumacher pourrait prétendre à plusieurs centaines de millions d'euros si elle arrivait à prouver que le champion n'est pas le seul responsable de son accident. D'après elle, si "Schumi" s'est aventuré hors-piste, c'est parce qu'il avait l'intention d'aider une enfant en difficulté dans cette zone. Évidemment, la question de la délimitation de cette zone, qui n'était pas séparée de la piste skiable par un filet, revient fréquemment dans les récits des quotidiens allemands. Le journal Bild indique également que la société gestionnaire des pistes vient d'embaucher un grand avocat spécialiste de la question : l'ancien directeur juridique de la Fédération française de ski (FFS).

La caméra entre les mains des enquêteurs. La presse outre-Rhin reste obnubilée par cette question de la responsabilité : elle accuse également le fabricant du casque (qui s'est brisé en deux lors du choc sur le rocher) mais aussi le loueur des skis, dont l'une des fixations aurait été défaillante. Lors de la conférence de presse prévue mercredi au palais de justice d'Albertville, les enquêteurs devraient également revenir sur l'un des points centraux du dossier : la vitesse du champion au moment de la chute.

Les professeurs du CHU ont parlé d'un accident "à haute énergie cinétique" tandis qu'un témoin a déclaré que Schumacher skiait "à 20 km/h, pas plus". Les images filmées par la mini-caméra embarquée sur le casque du champion pourraient en dire davantage sur les circonstances de ce tragique accident. Comme l'a expliqué l'attachée de presse de l'ancien pilote, samedi, la caméra a été mise à disposition des enquêteurs, selon le souhait de la famille.

sur le même sujet, sujet,

L'INFO - L’état de santé de Michael Schumacher toujours "critique, mais stable"

HOMMAGE - Joyeux anniversaire, cher Michael !

VIDEO - Il refait la descente de Schumacher

FOCUS - Que faisait Schumacher avant l’accident ?