Olivetti, à toute vitesse
Olivetti, à toute vitesse

TENNIS - Le jeune Français, 2,02 m, a signé un exploit colossal jeudi en sortant Mardy Fish.

Albano Olivetti ne connaît aucune limite. Le joueur alsacien, miraculé des qualifications (il a sauvé une balle de match lors du dernier tour face à Romain Jouan), dispute cette semaine à l'Open 13 de Marseille son premier tournoi sur le circuit ATP. Mardi, il a remporté son premier match chez les "grands" face à l'Allemand Matthias Bachinger, classé, à la louche, 300 places devant lui au classement mondial. Mais, au deuxième tour, Olivetti, 388e à l'ATP, a fait encore plus fort : il a sorti l'Américain Mardy Fish, 8e joueur mondial, tête de série n°2 et spécialiste des surfaces rapides (6-3, 3-6, 6-3). Un exploit retentissant pour ce joueur au fort caractère qui a tardé à éclore au plus haut niveau.

Un record au service de 254 km/h

"C'est assez incroyable, je ne réalise pas trop", a confié le héros du jour, dont la rencontre s'est terminée au-delà de 23h00. "Une fois la balle de match en poche, c'est le feu d'artifice, c'est dingue." Pour retrouver trace d'une telle performance sur le circuit ATP, il faut remonter à 2007. Sur le gazon de s'Hertogenbosch, l'Espagnol Tommy Robredo avait été battu par le Néerlandais Peter Wessels, alors 488e joueur mondial.  "Franchement, c'est dur de réaliser. Mardy Fish, je l'avais vu à la télé battre Rafael Nadal. Dans ma tête, c'est incroyable. Je sais que, quand je sers bien, je suis embêtant."

C'est le moins que l'on puisse dire. Car le service est l'atout n°1 de ce colosse de 2,02 m et 104 kg. Jeudi, face à Fish, il a servi la bagatelle de 23 aces. L'Américain a convenu n'avoir jamais vu "un mec servir aussi violemment". Et comment ! Olivetti a envoyé quelques premières balles qui ont frôlé les 230 km/h. Mais son record personnel est de...  254 km/h ! Effectué sur un tournoi challenger en Espagne, en altitude, il n'a pas été homologué. Olivetti garde ce record dans un coin de sa tête, même si, jeudi, il a reconnu "ne pas avoir trop regardé le radar". L'Alsacien a également expliqué souffrir d'un "petit bobo aux abdominaux". "Ça fait un peu bizarre de dire cela, mais je n'étais pas au taquet." Voilà qui promet...

Plus de 100 places gagnées à l'ATP

Son jeu d'attaque et sa grande taille rappellent immanquablement Ivo Karlovic, 2,08 m et 39e mondial.  "Qu'on m'appelle 'le Karlovic français', je prends cela comme un compliment", avait expliqué Olivetti, mardi. "C'est un exemple pour moi car c'est le meilleur serveur du monde. Je sens bien des regards curieux à mon égard. Certains me regardent de bas en haut en se demandant si je ne suis pas sur une chaise !" Peut-être pas sur une chaise, mais bientôt sur un trampoline ! En effet, ses performances cette semaine à Marseille devraient lui permettre de gagner plus de 100 places au classement ATP.