NBA : Les Spurs égalisent face aux Clippers

  • A
  • A
NBA : Les Spurs égalisent face aux Clippers
@ Harry HOW/Getty North America Images/AFP
Partagez sur :

RETOUR AUX AFFAIRES - Trois jours après leur défaite inaugurale, les champions en titre ont parfaitement réagi, mercredi.

Clippers-Spurs. Sur le papier, il s'agissait de la série la plus passionnante du premier tour des play-offs NBA. Ça se confirme sur le parquet. Trois jours après avoir été dominés par la franchise californienne (-15), dimanche, lors du match inaugural, les champions en titre ont parfaitement réagi en l'emportant mercredi au Staples Center de Los Angeles à l'issue d'un match à suspense et après prolongation (111-107).

Griffin perd la balle de match. Les joueurs de Gregg Popovich sont pourtant passés tout près du 0-2. Après avoir mené de 10 longueurs dans le dernier quart-temps, ils ont laissé revenir les Clippers dans la partie, malgré la tactique du "Hack-a-Shaq" appliquée au maladroit DeAndre Jordan (envoyé 17 fois sur la ligne des lancers francs, pour six réussites). A 12 secondes la fin, l'équipe de Doc Rivers avait même deux points d'avance et la possession mais Blake Griffin, auteur d'un triple doublé (25 points, 12 rebonds, 11 passes décisives) a laissé échapper le cuir. Patty Mills a mis ses deux lancers francs pour égaliser (94-94) avant que Chris Paul ne rate le shoot de la victoire au buzzer. La prolongation a été à sens unique pour les Spurs, Mills poursuivant sur sa lancée avec 8 points lors de ces 5 minutes supplémentaires.

Duncan brillant, Parker blessé. En dehors de Mills, cette victoire des Spurs est à mettre au crédit de Tim Duncan. L'intérieur des Spurs, qui fêtera ses 39 ans samedi (quand même !), a impressionné avec 44 minutes au compteur et 28 points. Le voilà au-delà des 5.000 points en carrière en play-offs. Meilleur joueur des dernières finales NBA, Kawhi Leonard a également apporté son écot à la victoire avec 23 points à 9/16 aux tirs.

Leonard se joue de J.J. Redick :

La seule série à 1-1. En revanche, la soirée a été particulièrement difficile pour Tony Parker. Jamais dans le rythme, le meneur de jeu de l'équipe de France a manqué ses six shoots et n'a marqué qu'un malheureux point sur un lancer franc. Mais il a surtout dû quitter ses coéquipiers en fin de match après ce qui semble être le réveil de sa blessure à une cheville... Voilà qui n'est peut-être pas de bon augure pour les Spurs dans cette série, la seule du premier tour où les deux équipes sont à égalité. Toutes les autres sont en effet à 2-0, et notamment Atlanta-Brooklyn (2-0) et Memphis-Portland (2-0), dont les matches 2 ont eu lieu également mercredi. Le troisième match du passionnant feuilleton Clippers-Spurs se disputera vendredi, au Texas.

>> LIRE AUSSI - Basket : la NBA à la découverte de l'Afrique