Natation : Muffat passe "à côté"

  • A
  • A
Natation : Muffat passe "à côté"
@ REUTERS
Partagez sur :

NATATION - La championne olympique du 400 m est totalement passée à côté de sa finale, dimanche.

Elle est championne olympique en titre, elle détenait la meilleure performance mondiale de l'année, elle était la grande favorite pour décrocher son premier titre mondial en grand bassin. Mais Camille Muffat est, de son propre aveu, passée "à côté" de "sa" finale du 400 m, dimanche, lors des championnats du monde qui ont lieu à Barcelone, en Espagne. Repoussée à la ligne 7, en raison d'un temps déjà décevant en séries, dimanche midi (4'05"53), la nageuse de l'Olympic Nice Natation n'a jamais paru dans le rythme et a terminé à une très décevante 7e place, en 4'07"67, à près de huit secondes de la jeune Américaine Katie Ledecky (16 ans !), vainqueur dans le temps vertigineux de 3'59"82, 2e meilleure performance de tous les temps.

"J'ai cru que c'était acquis"

"Je suis passé à côté", a admis Muffat sur France 2. "J'ai eu une bonne année, je suis arrivée ici plus relâchée qu'aux Jeux. Mais, en l'espace d'une course, très mauvaise, j'ai tout perdu." Ce lourd revers intervient quelques heures seulement après les violentes piques adressées par son entraîneur, Fabrice Pellerin, à son ancien compagnon d'entraînement, Yannick Agnel, parti au printemps dernier s'entraîner aux Etats-Unis, à Baltimore. Ces déclarations, assez fracassantes, ont-elles pu déstabiliser la championne ? "Ce sont les journalistes qui vont imaginer ça, moi, je suis dans ma bulle", s'est défendue Muffat. "J'ai cru que c'était acquis. Je ne regrette pas l'année d'entraînement. C'est une course qui ne reflète pas ma valeur. J'ai le 200 et le 4x200 m. J'arrive ici en forme, il va falloir vite se remettre dedans." Les séries du 200 m, ce sera mardi matin pour Muffat. Aux Jeux olympiques de Londres, elle avait décroché la médaille d'argent sur cette distance.