Louis Burton n'abandonne pas

  • A
  • A
Louis Burton n'abandonne pas
@ DR
Partagez sur :

VENDÉE GLOBE - Heurté par un chalutier, le Français rentre aux Sables-d'Olonne pour réparer.

Louis Burton veut s'accrocher. Heurté par un chalutier dans la nuit de mardi à mercredi à 400 milles au large de Lisbonne par un bateau de pêche, le skipper de Bureau Vallée va rentrer aux Sables-d'Olonne pour réparer les avaries provoquées par la collision. Il rentre mais n'abandonne pas.

Repartir avant le 20 novembre

Après Kito de Pavant, Louis Burton est le deuxième skipper malchanceux. Mais le benjamin de la flotte (27 ans) ne veut pas baisser les bras. Son hauban endommagé à 1,80 m au dessus du pont ne peut lui permettre de continuer l'aventure sans réparation. Selon la direction de la course du Vendée Globe, il a jusqu'au 20 novembre pour repartir.

Contrairement à Kito de Pavant qui dormait au moment de sa collision avec un chalutier, ce n'était visiblement pas le cas de Louis Burton. "Il était en veille dans le cockpit et son radar et son AIS (système permettant à un navire d'être repéré en permanence en mer) étaient allumés", a précisé la direction de course.

Burton-2

C'est le deuxième incident de ce type en moins de 48 heures. Lundi matin, Kito de Pavant a connu le même incident. Le navigateur de Groupe Bel avait été contraint à l'abandon.