Lance Armstrong espère sortir de son "long tunnel"

  • A
  • A
Lance Armstrong espère sortir de son "long tunnel"
@ REUTERS
Partagez sur :

L’ancien champion cycliste s’est confié sur sa fin de carrière, marquée par les affaires de dopage.

LA PHRASE. Lance Armstrong court toujours. Le journal Ouest-France a interviewé lundi l’ancien champion lors d’une course cycliste humanitaire en Californie, la Mike Nosco Bicycle Ride. Le septuple vainqueur du Tour, déchu de ses titres, a notamment évoqué les affaires de dopage : "J’ai avoué. Que dire de plus ? J’ai dit à la télévision ce que j’avais à dire. Je lutte aujourd’hui avec les conséquences de cette déclaration. C’est un long tunnel dont j’espère sortir tôt ou tard."

>> LIRE AUSSI : Tour de France – Armstrong s’estime toujours vainqueur

"Le milieu du sport est parfois surprenant". Mais Lance Armstrong retrouve vite la combativité qui a fait sa réputation. Le quotidien régional lui a demandé s’il estimait avoir payé pour les autres, et sa réponse est catégorique. "J’ai fait partie d’une génération compliquée, qui avait hérité ses pratiques de la génération précédente. Cette dernière, elle, n’a jamais été inquiétée ou fait l’objet d’une enquête. Mais c’est comme cela, le milieu du sport est  parfois surprenant", lâche-t-il.

>> LIRE AUSSI : Armstrong et le dopage – « des gens savaient »

« Rattraper le temps perdu ». L’Américain, déchu de ses sept Tour de France pour dopage, ne se montre pas pour autant nostalgique de ses heures de gloire. "Lorsque l’on a consacré sa vie à un sport, on se rend compte à la fin de sa carrière que l’on est passé à côté de beaucoup de choses. J’essaye de rattraper le temps perdu, que ce soit avec mes enfants ou en voyageant. Je me consacre aussi à la lutte contre le cancer. Toutes mes priorités ont changé." Lâché par ses sponsors et banni de toute compétition sportive officiell, Lance Armstrong tente tout doucement de remonter la pente, loin du monde du cyclisme.