Indian Wells : Djokovic maîtrise Federer

  • A
  • A
Indian Wells : Djokovic maîtrise Federer
@ Frederci J. Brown/AFP
Partagez sur :

FINALE CHOC - Le Serbe a dominé le Suisse en finale du premier Masters 1000 de l'année, dimanche, à Indian Wells.

"Au pic de ma carrière." Novak Djokovic a confirmé dimanche qu'il était bien le patron du circuit. Le n°1 mondial, déjà vainqueur en janvier de l'Open d'Australie, a enlevé le premier Masters 1000 du calendrier, à Indian Wells, en Californie. Comme l'année dernière, le Serbe a battu en trois manches (6-3, 6-7[5], 6-2) le Suisse Roger Federer, son actuel dauphin au classement ATP, et décroché ainsi son 50e titre en carrière, son 21e dans les tournois Masters 1000, les plus importants après les quatre tournois du Grand Chelem. "Quand on joue au plus haut niveau, on cherche toujours un surplus de motivation, ce chiffre des 50 victoires, j'y ai pensé en arrivant ici. Cela veut aussi dire que Boris (Becker, son entraîneur, qui a remporté dans sa carrière 49 titres, ndlr) me doit un bon repas à Miami", a souri le "Djoker". "Blague à part, je sens que je suis au pic de ma carrière, je vais tout faire pour rester en tête du classement mondial et remporter autant de titres du Grand Chelem que possible".



"Novak Djokovic a reçu un gâteau surprise de la part de son équipe pour son 50e titre."

"Battre Roger, le défi ultime." Dans cette optique, Djokovic a marqué des points importants au niveau psychologique contre Federer, actuellement son challenger n°1. "C'est clair que cela va m'aider pour nos prochaines confrontations", a estimé Djokovic, qui n'a pas toujours été serein dimanche, avec notamment trois doubles fautes dans le jeu décisif du deuxième set ou encore une main qui tremble au changement de côté. "Je restais sur deux défaites en deux sets contre lui (en demies à Shanghai puis en finale à Dubaï, le 28 février dernier, ndlr), mais là, j'ai remporté la finale d'un grand tournoi en étant, je trouve, le meilleur joueur sur le court. Battre Roger, cela toujours été le défi ultime, lui et Nadal en fait, cela dépend bien sûr de la surface, Nadal sur terre battue et Roger sur les surfaces plus rapides."

En quête d'un deuxième doublé. Djokovic n'aura que quelques jours pour se remettre de ce tournoi avant d'entamer le Masters 1000 de Miami, dont il est le tenant du titre et dont il sera le favori n°1. Roger Federer, lui, a préféré faire l'impasse sur ce rendez-vous pour se consacrer à la saison sur terre battue, qui débute le 13 avril prochain et qui constitue l'habituel terrain de chasse de Rafael Nadal. Un peu en retrait en ce début d'année, l'Espagnol a été éliminé en quarts de finale à Indian Wells par le Canadien Milos Raonic mais après avoir eu trois balles de match. Nul doute qu'il donnera (lui aussi) du fil à retordre à Djokovic ce printemps...

>> LIRE AUSSI - Un joueur américain suspendu 15 ans pour dopage