Handball : Luc Abalo forfait pour le Mondial

  • A
  • A
Handball : Luc Abalo forfait pour le Mondial
@ AFP
Partagez sur :

FORFAIT - L'équipe de France de handball a perdu Luc Abalo, un des joueurs stars pour le Mondial au Qatar, blessé aux adducteurs.

Ses envolées et ses buts sensationnels vont manquer à l'équipe de France de handball. Lundi, Luc Abalo a déclaré forfait pour le Mondial au Qatar, qui débutera jeudi. L'ailier droit des Bleus est insuffisamment remis de sa blessure aux adducteurs. "Je vous annonce que je ne participerai pas au Mondial 2015, ma blessure n'est toujours pas remise. Un grand merci à tous pour vos messages de soutien et tous ensemble avec les Bleus pour le Mondial", a écrit le joueur du PSG sur sa page Facebook et sur Twitter.



Un pilier des "Experts" et des "Indestructibles". C'est la première fois que Abalo, 30 ans (188 sélections et 631 buts) rate une grande compétition depuis le premier titre européen conquis par les Bleus en 2006. "Lucio" avait dû renoncer aux matches de préparation des Tricolores qui ont surclassé vendredi l'Argentine (33-19) puis la Macédoine (30-20) samedi à Nantes. Le joueur du PSG est un pilier de l'équipe de France version "Experts" et "Indestructibles", avec qui il a remporté trois Euros, dont le dernier en janvier 2014, deux Jeux Olympiques et deux Championnats du Monde.

Jérôme Fernandez rend hommage à "Lucio". C'est donc une grosse perte pour les joueurs de l'équipe de France. "Tu vas nous manquer mon Lucio. Mais tu nous reviendras encore plus fort pour les prochaines échéances. Bon rétablissement", a réagi le capitaine des Bleus, Jérôme Fernandez, sur son compte Twitter.

Le seul forfait à déplorer. Le forfait d'Abalo est le seul que les champions olympiques et d'Europe auront à déplorer. En son absence, Valentin Porte et Guillaume Joli se partageront l'aile droite. Laissé au repos vendredi et samedi, par précaution après avoir ressenti une douleur à un mollet, l'arrière Daniel Narcisse devrait lui être du voyage au Qatar. Les Français commenceront le Mondial vendredi, contre la République Tchèque.

>> LIRE AUSSI : Karabatic, "se remettre en question après chaque titre"