Golf : Jordan Spieth sur les traces de Tiger Woods

  • A
  • A
Golf : Jordan Spieth sur les traces de Tiger Woods
@ Don EMMERT/AFP
Partagez sur :

GÉNIE - Le Texan est devenu dimanche à 21 ans et 8 mois le deuxième plus jeune vainqueur du Masters.

Le premier Majeur de la saison, le mythique Masters d'Augusta, a sacré dimanche un jeune talent américain plein de promesses : Jordan Spieth.

21. Le golf américain (et mondial) s'est découvert cette semaine une nouvelle idole. Il s'appelle Jordan Spieth, est né à Dallas, au Texas, et n'est âgé que de 21 ans. Dimanche, Spieth a remporté le Masters d'Augusta, première épreuve du Grand Chelem de la saison, avec quatre coups d'avance sur son compatriote Phil Mickelson, triple vainqueur à Augusta, et l'Anglais Justin Rose, avec lequel il a partagé la dernière partie, dimanche. Spieth, âgé de 21 ans et 8 mois, est le plus jeune golfeur à enfiler la veste verte remise au vainqueur depuis un certain Tiger Woods en 1997. "Le Tigre", 17e dimanche (son meilleur résultat depuis 2013), avait remporté le premier de ses quatre Masters à ce jour à l'âge de 21 ans et 3 mois.

Spieth en très, très belle compagnie... :

-18. Spieth a battu (presque) tous les records cette semaine. Il a réalisé le score le plus bas après le premier tour (-8), le deuxième tour (-14) et le troisième (-16). Un temps au niveau jamais atteint de -19 dimanche, il a finalement "échoué" à -18 à l'issue du dernier trou. Il a d'abord manqué le fairway avant de s'y prendre à deux fois sur le green. Il doit finalement partager ce record de -18 avec... Tiger Woods, qui avait rendu une carte identique en 1997.

"Jordan Spieth est le premier joueur à avoir atteint -19 sur le parcours du Masters."

28. En revanche, Spieth a bien battu l'un des records du parcours, avec 28 birdies (un coup en dessous du par). Il a par ailleurs signé 35 pars, 8 bogeys (+1) et un double bogey (+2). Spieth, en tête dès jeudi soir avec un score de -8, est également le premier joueur depuis 1976 - et le cinquième de l'histoire - à avoir mené le tournoi du jeudi au dimanche.

"Bien, je suis content que ce n'était pas un rêve."

4. Spieth s'est révélé l'an dernier au Masters en prenant la deuxième place ex aequo derrière Bubba Watson, celui-là même qui lui a remis la veste dimanche. Spieth a donc plutôt bien rebondi après cette déception. Et il est même devenu en ce début d'année 2015 une machine à gagner, comme l'était Woods à ses débuts. Sur ses quatre derniers tournois, Spieth en a ainsi gagné deux (Masters et Palm Harbor le 15 mars) et a terminé deux fois deuxième (San Antonio et Houston), en prenant part à chaque fois à la dernière partie, preuve que malgré son jeune âge le garçon est très costaud mentalement.

2. "C'est la semaine la plus incroyable de ma vie, j'ai accompli littéralement un rêve d'enfant avec cette victoire", a souligné Spieth, fêté par sa famille après le 72e et dernier trou de la semaine. Mais le jeune Texan n'entend pas s'arrêter là et pense déjà à l'après. "Je veux en gagner un deuxième, j'ai hâte de revenir ici en tant que vainqueur du Masters", a-t-il insisté. En attendant de défendre son titre l'an prochain, Spieth, tout nouveau n°2 mondial derrière le Nord-Irlandais Rory McIllroy, sera l'un des favoris de la prochaine levée du Grand Chelem en juin prochain, l'US Open.

>> LIRE AUSSI - Tiger Woods éjecté du Top 100, une première depuis 1996