F1 : Honda prépare son retour

  • A
  • A
F1 : Honda prépare son retour
@ REUTERS
Partagez sur :

ASSOCIATION - Le motoriste japonais va faire équipe avec McLaren la saison prochaine.

La Formule 1 va retrouver la saison prochaine l'un de ses motoristes historiques. Absent des paddocks depuis 2008 et son désengagement de l'écurie qui portait son nom, Honda va en effet effectuer son retour en s'associant avec McLaren. "La nouvelle réglementation moteur est l'une des raisons de notre retour en F1", a expliqué le responsable du programme sportif, Yasuhia Araj, interrogé par le formula1.com. "Mais il y a également le fait que les temps au tour sont identiques à ceux du passé, ce qui montre que cette technologie est très avancé. On peut atteindre la vitesse des anciens moteurs, mais avec une technologie plus "responsable"."

Honda a dévoilé la première image de son moteur en marge du GP du Japon :



McLaren-Honda, association mythique. Présent entre 2000 et 2005 aux côtés de BAR puis en tant qu’écurie à part entière entre 2006 et 2008, ce sont surtout les premières années de Honda en tant que motoriste qui ont fait date, avec Williams (1984 à 1987), Lotus (1987-88) et McLaren (1988 à 1992). Honda fut ainsi au cœur de la plus grande rivalité de l'histoire de la F1, entre 1988 et 1989, quand Prost et Senna se sont disputés le titre en 1988 et 1989. A chaque fois, la décision se fit à Suzuka. Ce qui ne déplut pas forcément à Honda..

Il y a 25 ans, Prost décrochait son 3e titre aux dépens de Senna :

Alonso en pole position. Pour son retour aux affaires l'an prochain, Honda aimerait s'appuyer sur un pilote de top niveau. Le motoriste japonais aurait ainsi jeté son dévolu sur l'Espagnol Fernando Alonso, titré deux fois avec Renault (2005 et 2006) mais en difficulté chez Ferrari. Jeudi, le président de la Scuderia - pour quelques jours encore -, Luca di Montezemolo, a donné du crédit à cette hypothèse. "Je dois remercier Alonso parce que, qu'il reste ou qu'il ne reste pas, il a beaucoup fait pour Ferrari", a-t-il insisté jeudi. Presque une façon d'officialiser une rupture du contrat les liant jusque fin 2016. Mieux, l'ancien patron d'écurie Eddie Jordan, croit savoir que Honda aurait également sondé le quadruple champion du monde en titre, l'Allemand Sebastian Vettel. Alonso/Vettel après Prost/Senna, voilà qui aurait de l'allure.

Un contrat à 50 millions. Les dirigeants de Honda et de McLaren devraient avancer leurs pions ce week-end, et notamment sonder les attentes des pilotes... et de leurs agents. En effet, le contrat qui attendrait Alonso chez McLaren serait de 50 millions d'euros annuels, soit 30 de plus chez Ferrari ! Pharaonique. Honda, qui écrase cette saison le championnat de MotoGP (12 victoires en 14 courses), entend mettre les moyens financiers et humains pour réussir son retour en F1. L'objectif : revitaliser la marque de par le monde. "En Europe, les fans croient que Honda est une marque sportive. Les lancements en 2015 de plusieurs modèles sportifs vont parfaitement coïncider avec notre engagement en Formule 1. Nous allons utiliser la F1 comme catalyseur et pour montrer que Honda construit des voitures de sport." Les autres grandes marques engagées en F1 - Mercedes, Renault ou Ferrari - n'ont qu'à bien se tenir.