Cristiano Ronaldo reste muet mais remporte son premier match de Série A avec la Juventus Turin

  • A
  • A
Cristiano Ronaldo reste muet mais remporte son premier match de Série A avec la Juventus Turin
Cristiano Ronaldo n'a pas marqué pour son premier match en Série A avec la Juventus Turin.@ Alberto PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

Même s'il n'a pas marqué, Cristiano Ronaldo a contribué à la victoire de la Juventus Turin, son nouveau club, en ouverture du championnat italien de football.

Cristiano Ronaldo et l'Italie, c'est parti ! Même s'il n'a pas marqué, le quintuple Ballon d'Or a disputé et remporté son premier match officiel avec la Juventus Turin samedi face au Chievo Vérone (3-2), en ouverture de la Série A. Bras levés puis poings serrés, Ronaldo a savouré ce premier succès, péniblement décroché au bout d'une folle fin de match, entre but validé par la goal-line technology mais annulé par la VAR, longue blessure du gardien véronais Sorrentino et but de la délivrance signé Bernardeschi dans le temps additionnel.


Tour de chauffe. Le Portugais a joué l'intégralité de la partie, d'abord en tant qu'avant-centre puis à gauche après l'entrée de Mandzukic, quand les bianconeri, qui avaient pourtant ouvert le score par Khedira dès la 3ème minute, étaient menés 2-1. Sans briller particulièrement, il a tout de même accumulé les occasions face à un coriace Chievo, que beaucoup imaginent pourtant en Serie B en fin de saison. Après deux tirs non-cadrés, l'ancien Madrilène a trouvé la cible à trois reprises (48, 61e, 66e), avant d'être contré in extremis et d'inquiéter encore Sorrentino et ses 39 ans sur le premier coup franc jambes écartées de son aventure turinoise.

Tout est perfectible, bien sûr, après seulement trois semaines dans son nouveau club, de sa condition physique à son entente avec Dybala, qui sera forcément la clé des succès ou des difficultés de la Juve cette saison. En attendant les progrès et le premier but qui s'était également refusé à Maradona et à l'autre Ronaldo, le Brésilien, à leur arrivée dans la Botte, CR7 a donc eu droit pour ses premiers pas en Serie A à une vraie enceinte à l'italienne, le stade Bentegodi de Vérone : béton, piste d'athlétisme, tribunes en plein cagnard et ramasseurs de balle en grève sans préavis quand l'équipe locale prend l'avantage.

La folie CR7. Ronaldo était entré le dernier de son équipe à l'échauffement, accompagné par un rugissement de plaisir des très nombreux tifosi de la Juventus présents pour ce premier match du championnat. De "Roméo et Juliette" à "Ronaldo chez Juliette", le premier effet Cristiano s'est fait sentir jusqu'en plein cœur de la "Ville des Amoureux", avec une quantité invraisemblable de maillots floqués du N.7, jusque sous le célèbre balcon de Juliette où se massent les touristes. Autour du stade, le N.10 de Paulo Dybala résistait, un peu, mais ce n'est sans doute qu'une question de temps avant que la vague CR7 n'emporte tout.