Mourinho : "Si Chelsea veut me virer, qu'il me vire !"

  • A
  • A
Mourinho : "Si Chelsea veut me virer, qu'il me vire !"
José Mourinho avait la mine des mauvais jours, samedi, face à Southampton (1-3).@ Glyn KIRK/AFP
Partagez sur :

ÉNERVÉ - L'entraîneur portugais des Bleus s'est emporté, samedi, après la nouvelle défaite de son équipe contre Southampton.

Chelsea a enregistré sa quatrième défaite en huit matches de championnat, samedi, à domicile, contre Soutahmpton (3-1). C'est aussi la deuxième défaite de la semaine pour les Blues, déjà battus cette semaine par le FC Porto en Ligue des champions, mardi soir (2-0).

Et voilà Chelsea, champion en titre, installé à la 15e place de Premier League, entre Bournemouth et West Bromwich Albion, à dix longueurs du leader, Manchester City. La crise, cette fois, est bel et bien là. "Si Chelsea veut me virer, qu'il me vire !", s'est emporté au micro de Sky Sports l'entraîneur de Chelsea, José Mourinho, conscient que son avenir est aujourd'hui clairement menacé. "Mais moi, je ne partirai pas, je veux continuer. C'est un moment crucial dans l'histoire du club. S'ils me virent, ils virent le meilleur entraîneur de leur histoire et ils donnent le message que c'est l'entraîneur qui est coupable des mauvais résultats." Mourinho a prolongé cet été avec Chelsea jusqu'en 2019...

José Mourinho s'emporte au micro de Sky Sports :

"Je me considère comme le meilleur mais..." Avec huit points en huit matches, le club connaît son pire début de saison depuis 1978-79, saison à l'issue de laquelle il avait été relégué en 2e division. "Je ne vais pas fuir mes responsabilités, renier mes convictions. On doit rester soudés, tout le monde doit assumer ses responsabilités. Je tiens à assumer les miennes mais le moment est venu pour tout le monde de le faire, notamment certains joueurs qui font des erreurs, qui sont très mauvais individuellement (...) J'ai un gros ego, de l'amour-propre. Je me considère comme le meilleur mais je vis la pire période de ma carrière et, à Chelsea, je le vis deux fois plus mal car j'adore le club. Je veux continuer, il n'y a aucun doute là dessus. Pour finir champion, la distance est considérable donc ce sera très difficile mais je suis plus que convaincu que l'on finira à l'une des quatre premières places." Avec un tel total de points après huit journées (8), aucune équipe n'a toutefois jamais fait mieux que 5e.

Critique des arbitres. Comme à son habitude, Mourinho a également critiqué les arbitres, coupables selon lui de siffler contre son équipe. "Ça arrive même en C1, avec non pas trois arbitres mais cinq !", s'est emporté "Mou". "Quand on est en haut, je comprends que c'est un plaisir pour vous de nous rabaisser. Mais quand on n'est pas au mieux, il faut être honnête et nous laisser tranquille." Tranquille, Mourinho ne le sera assurément pas lors du prochain match des Blues, à nouveau à Stamford Bridge, samedi prochain, contre Aston Villa.