Manchester United-Saint-Étienne : le derby des frères Pogba

  • A
  • A
Manchester United-Saint-Étienne : le derby des frères Pogba
Paul et Florentin Pogba, ici en mai 2014, se retrouveront sur le terrain, jeudi soir, en Ligue Europa.@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

Florentin et Paul Pogba seront opposés, jeudi soir, en seizièmes de finale aller de la Ligue Europa, à Old Trafford.

Manchester United vs. Saint-Étienne. Pogba vs. Pogba. Jeudi soir, le seizième de finale entre les Red Devils et les Verts sera un moment délicieux pour les amateurs de football vintage, qui se souviennent du seizième de finale de la défunte Coupe des coupes 1977-78, et un moment particulier pour Yeo Moriba, dont les deux fils, Florentin et Paul Pogba, s'affronteront, le premier avec les couleurs de "Sainté", le second avec celles de Manchester. "Maman Pogba est dans le pétrin, ce qui est normal", s'est amusé mercredi l'entraîneur de United, José Mourinho. "C'est elle qui va souffrir. La dame ne peut pas choisir, c'est impossible. Je sais par Paul qu'elle veut un match nul." Mais s'il devait y avoir un perdant sur le terrain, il n'y en aurait pas réellement pour Yeo Moriba (ci-dessous, chez elle, en 2016), a confié Florentin. "Ce ne sera que du bonheur pour elle", a-t-il insisté.

Yeo Moriba, mère des frères Pogba (960x640)

Franck FIFE/AFP


Deux ans et demi et quelque 100 millions d'écart. La probabilité pour que ses deux fils se croisent en compétition officielle était faible, très faible. En effet, il n'y a pas grand-chose de comparable dans les parcours des deux joueurs. Florentin, l'aîné, 26 ans, a débuté son parcours junior à l'étranger, au Celta Vigo, en Espagne, avant d'achever sa formation à Sedan, avec lequel il a commencé chez les pros lors de la saison 2010-11. Acheté par Saint-Étienne en 2012, il a rejoint les Verts un an plus tard, avant de s'y faire peu à peu une place. Le parcours de Paul est davantage connu : enfant prodige de la formation française, il a quitté Le Havre pour Manchester United en 2009. Transféré trois ans plus tard à la Juventus Turin, "Pogboom", 24 ans le mois prochain, s'y est imposé comme l'un des joueurs majeurs de la planète football, ce qui lui a valu d'être racheté par MU plus de 100 millions d'euros l'été dernier. La valeur marchande de Florentin, elle, est estimée à trois millions d'euros environ…

"Si je dois faire une faute, je la ferai". Mais, jeudi soir, ce ne sera pas une histoire de gros sous, mais une incroyable histoire de frères, qui pourraient être amenés à se disputer le cuir sur la pelouse d'Old Trafford, surnommé le "théâtre des rêves", comme ils le faisaient autrefois sur "le mini-terrain du quartier", dixit Florentin. "Il est fort mentalement depuis tout petit", juge Florentin. "Mais il est irritable. Il ne supporte pas de perdre. (...) Quand il perd, il devient fou." Car ne croyez pas que ces deux-là ne vont pas aller au mastic. Pas le style de la famille. "Ne pas perdre, gagner les duels, c'est un peu notre marque de fabrique. Depuis tout petit, on veut toujours gagner, avoir la rage, la grinta", insiste Florentin, dont le jumeau Mathias évolue en attaque du Sparta Rotterdam, en première division néerlandaise.

Et le défenseur latéral des Verts, qui porte les couleurs de la Guinée en sélection, d'ajouter, dimanche, dans Téléfoot : "S'il arrive lancé, et que je dois le tacler, je le ferai. Je ne vais pas l'assommer, c'est mon frère. Mais si je dois faire une faute, je la ferai." Mais, à la fin, il y aura échange des maillots, bien sûr. "Cela restera un moment rempli de bonheur pour nous deux", conclut Florentin, qui présentera à l'occasion de ce match si spécial une coupe de cheveux originale, avec d'un côté de la tête, le n°6 de Paul, et de l'autre, son n°19. On attend avec impatience la coiffure qu'arborera son jeune frère, adepte lui aussi des excentricités capillaires…