Ligue Europa : United, une victoire pour tout Manchester

  • A
  • A
Ligue Europa : United, une victoire pour tout Manchester
La joie des Mancuniens, vainqueurs de la première Ligue Europa de l'histoire du club. @ ODD ANDERSEN / AFP
Partagez sur :

Deux jours après l’attentat qui a endeuillé la ville anglaise, les Red Devils ont remporté la Ligue Europa en battant l’Ajax Amsterdam en finale (2-0). 

Si le football n’a pas le pouvoir d’occulter les drames, il a au moins la faculté, le temps d’une soirée, d’en atténuer les traumatismes. En remportant la Ligue Europa, Manchester United a apporté un peu de joie et de réconfort à une ville traumatisée par l'attentat de lundi soir. Les Red Devils, poussés par 20.000 supporters, ont assumé leur statut de favori en battant logiquement l’Ajax Amsterdam en finale, mercredi soir à Stockholm (2-0), au terme d’une finale paradoxalement sans grande émotion sportive. Des buts de Paul Pogba (18e), d’un tir détourné, et d’Henrikh Mkhitaryan (48e), d’un beau coup de patte sur corner, ont suffi au bonheur des Mancuniens, qualifiés pour la prochaine Ligue des champions grâce à cette victoire.

Pogba fait taire (un peu) les critiques. Si l’histoire retiendra l'émouvante cérémonie d'avant-match, avec une minute de silence puis d’applaudissements en hommage aux victimes, la finale, elle, ne marquera pas les mémoires. À défaut de frissons, Manchester United a au moins eu le mérite d’appliquer son plan à la lettre. D’abord conquérants, les Red Devils ont rapidement ouvert le score grâce à un but chanceux de Paul Pogba (18e), son tir détourné lobant le gardien de l’Ajax. Le joueur le plus cher du monde, décisif mercredi soir, a fait, du moins temporairement, taire les critiques après une saison moyenne, et a accessoirement enfin gagné une finale majeure, après avoir perdu celles de Ligue des champions (2015, avec la Juventus) et de l'Euro (2016, avec les Bleus). 

En revanche, le jeu restrictif de Manchester ne manquera pas de susciter toujours autant de réserves. Malgré ses stars, le United de José Mourinho s’est, après l’ouverture du score, contenté de défendre son avantage. Parfaitement organisés défensivement, les Red Devils n’ont eu besoin que d’une et unique occasion en deuxième période pour assommer définitivement des jeunes Ajacides trop inexpérimentés et trop tendres. Sur un corner, Henrikh Mkhitaryan a doublé la mise d’une jolie reprise acrobatique, sous la barre (48e). Les Mancuniens pouvaient alors cadenasser la rencontre à double tour, pour s’ouvrir les portes de cette Ligue Europa si importante pour United. 



United sauve sa saison. Car avec cette victoire, United a sauvé une saison terminée à une décevante sixième place en Premier League, qui n'était, jusqu'ici, que rehaussée par une victoire en Coupe de la Ligue. Surtout, les Mancuniens se qualifient directement pour la prochaine Ligue des champions, une compétition plus conforme aux ambitions et aux moyens du club. Cerise sur le gâteau, José Mourinho et ses hommes ont remporté la seule Coupe d'Europe qui manquait au palmarès des Red Devils -déjà vainqueurs de la C1 et de la défunte C2-, comme l'Ajax, le Bayern, Chelsea et la Juventus. Mais peu importe la manière, United est de retour à sa place : parmi les géants.