Ligue Europa : Lyon prend l'eau sur la pelouse de l'Ajax en demi-finales aller

  • A
  • A
Ligue Europa : Lyon prend l'eau sur la pelouse de l'Ajax en demi-finales aller
Mathieu Valbuena a inscrit le seul but lyonnais face à l'Ajax, mercredi soir.@ Emmanuel DUNAND / AFP
Partagez sur :

L'Olympique lyonnais s'est lourdement incliné en demi-finales aller de la Ligue Europa sur le terrain de l'Ajex Amsterdam (4-1). La finale s'éloigne.

Le football français se souviendra longtemps de son premier match en demi-finales de Ligue Europa, compétition héritière de la Coupe de l'UEFA, créée en 2009. Une ambiance folle, des actions à foison, des gestes techniques, mais aussi beaucoup d'erreurs et, à l'arrivée, un très lourd revers pour l'OL, nettement battu sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam, mercredi (4-1). Ce résultat, qui aurait pu être bien différent encore si les deux équipes n'avaient pas gaspillé une palanquée d'occasions, compromet fortement les chances de qualification de l'OL pour la finale, alors que le match retour aura lieu jeudi prochain à Lyon. Il faudra aux joueurs de Bruno Genesio s'imposer 3-0 ou par quatre buts d'écart. Compliqué.

Des erreurs défensives payées cash. Après vingt premières minutes assez ternes, où les deux équipes ont sacrifié à un long round d'observation, l'OL a craqué une première fois sur un coup franc tiré de la droite par Hakim Ziyech. Le ballon, effleuré par Bertrand Traoré, est allé finir sa course dans le petit filet opposé (1-0, 25e). Moins de dix minutes plus tard, la défense de l'OL allait à nouveau à la faute. Sur une passe en retrait de Mouctar Diakhaby, le portier de l'OL, Anthony Lopes, n'assurait pas son dégagement que Traoré interceptait de la tête au duel avec Jérémy Morel. Esseulé dans l'arrière-garde lyonnaise, Kasper Dolberg est allé tromper Lopes de près (2-0, 34e). La deuxième période partait malheureusement sur les mêmes bases pour l'OL et le remuant Amin Younes profitait des largesses défensives rhodaniennes pour aller tromper Lopes d'une frappe contrée que n'est pas parvenue à dégager Diakhaby (3-0, 49e).

L'éclair de Valbuena. Alors en difficulté, l'OL a repris espoir sur une frappe magnifique de Mathieu Valbuena (3-1, 66e). À 1-3, l'OL était alors totalement relancé dans la course à la qualification. Et il passa même tout près du 2-3 mais Nabil Fekir, parfaitement lancé par Rachid Ghezzal, manqua son face-à-face avec le gardien de l'Ajax, André Onana (68e). Trois minutes après cette énorme occasion, l'Ajax reprit ses trois buts d'avance. Ziyech, toujours lui, centrait fort depuis la gauche. Esseulé devant la ligne de but, Traoré trompait Lopes (4-1, 71e).

Lopes maintient un mince espoir. La suite de la rencontre fut totalement folle, avec le ballon allant d'un but à l'autre et des opportunités énormes, notamment côté Ajax, Anthony Lopes multipliant les parades de grande classe. L'OL aussi eut sa chance, mais Onana s'opposa coup sur coup à Rafael puis à Ghezzal (74e), tandis qu'Alexandre Lacazette, entré à un quart d'heure de la fin, manqua la dernière opportunité sur corner. Sa probable titularisation lors du match retour est l'un des motifs d'espoir pour l'OL. Mais, après la terrible contre-performance de l'Amsterdam ArenA, ils sont bien rares…