Ligue Europa : Lyon fait du surplace contre l'Atalanta Bergame (1-1)

  • A
  • A
Ligue Europa : Lyon fait du surplace contre l'Atalanta Bergame (1-1)
Malgré l'application de Nabil Fékir, Lyon concède un nouveau match nul.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Les Lyonnais ont enchaîné un deuxième match nul en Ligue Europa contre l'Atalanta Bergame (1-1), un résultat qui ne fait pas les affaires de l'OL.

Lyon continue de faire du surplace. Les Gones, qui n'avaient gagné qu'un seul de leurs six derniers matches avant de recevoir l'Atalanta Bergame, n'ont pu faire mieux qu'un match nul contre les Italiens (1-1), lors de la deuxième journée de Ligue Europa. Un résultat qui n'arrange pas les Lyonnais après le nul concédé à Limassol il y a deux semaines et qui stagnent à la troisième place de leur groupe.

Fékir à la baguette… Bruno Génésio avait aligné l'équipe-type, à l'exception du jeune Aouar préféré à Depay, et ses hommes ont montré de belles intentions dès l'entame de match. Après un premier quart d'heure passé à se jauger, c'est Lyon qui a allumé la première mèche avec une frappe lointaine et vicieuse de Mariano qui a obligé Berisha à se coucher (15ème). Emmenés par un Nabil Fékir très remuant, les Lyonnais se projetaient vite vers l'avant et monopolisaient le ballon à la récupération. En manque d'efficacité au moment d'entrer dans la surface de l'Atalanta, l'OL aurait pu obtenir un penalty sur une main italienne venue contrer un centre de Mendy (27ème). Mais l'arbitre n'a pas bronché.

…Traoré à la conclusion. Dans la foulée, Mariano a mis à contribution le gardien de l'actuel 9ème de Série A, sur coup-franc (28ème), avant que Kenny Tete ne trouve la barre sur une tête lobée, sur corner (29ème). Dominé, l'Atalanta a tout de même failli surprendre Lyon mais Hateboer n'a pas cadré sa tête alors que le but d'Anthony Lopes était ouvert (23ème). Logiquement, la solution est venue des deux joueurs les plus actifs de l'OL. Sur la gauche de la surface, Nabil Fékir a enrhumé son vis-a-vis pour centrer au premier poteau sur Bertrand Traoré qui a tenté une Madjer, contrée par Berisha. Le ballon est revenu dans les pieds du Burkinabé qui n'a pas manqué l'occasion (45ème).

Erreur payée cash. De retour des vestiaires, les Lyonnais semblaient inexplicablement fébriles. Dès la 48ème minute, les Italiens ont fait passer un frisson dans le Groupama Stadium lors d'un cafouillage dans la surface des locaux. Puis, alors qu'ils subissaient les fautes en première période, les Gones, plus nerveux, se sont mis à les commettre à leur tour, à l'image de Kenny Tete, coupable d'un tacle évitable à l'entrée de la surface sur Caldara (57ème). Une erreur que les Lyonnais pourront regretter puisque l'Atalanta a égalisé sur le coup-franc. Trompé par la feinte de Gomez, le mur Lyonnais s'est disloqué, ouvrant une brèche que l'Argentin a exploité pour tromper Anthony Lopes (57ème).

Lyon trop limité. Le but de l'Atalanta a (un peu) réveillé les Lyonnais qui ont tenté de repartir de l'avant mais butant à chaque fois sur le bloc bien organisé des visiteurs. Parfois amorphes, rechignant à dédoubler sur les ailes, les Lyonnais ne se sont pas suffisamment projetés dans la surface italienne pour espérer égaliser. Kenny Tete, encore lui, a bien cru redonner l'avantage aux siens mais sa tête a été sauvée sur la ligne par un défenseur, avant que Berisha ne stoppe la frappe lourde de Tanguy Ndombele (69ème). En fin de match, les minutes s'égrenaient irrémédiablement, sans que Lyon ne soit en mesure de donner le coup de rein qui aurait fait la différence.

Vainqueur face à Everton (3-0) en ouverture, l'Atalanta Bergame réalise une bonne opération avec ce nul à l'extérieur et s'empare du même coup de la tête du groupe (4 points), devant Limassol et Lyon (2 points). A l'inverse, les Lyonnais devront batailler pour la qualification. En panne d'inspiration offensive, les Lyonnais ont concédé un cinquième match nul en sept matches, toutes compétitions confondues. Pour éviter de sombrer dans le marasme qui le guette, l'OL, copieusement sifflé au coup de sifflet final, doit impérativement retrouver le chemin de la victoire samedi à Angers, en Ligue 1, et reprendre confiance en vue du déplacement décisif à Everton, pour la Ligue Europa, le 19 octobre.