Ligue Europa : les regards et les coeurs tournés vers Manchester

  • A
  • A
Ligue Europa : les regards et les coeurs tournés vers Manchester
Wayne Rooney et les joueurs de Manchester United observent un moment de recueillement, mardi.@ Paul ELLIS/AFP
Partagez sur :

La finale de la Ligue Europa oppose mercredi soir à Stockhom l'Ajax Amsterdam à Manchester United dans une ambiance évidemment particulière.

Cela devait être une fête du football avec d'un côté, le puissant Manchester United et ses stars, et de l'autre, l'Ajax Amsterdam et ses jeunes. Mais la finale de la Ligue Europa, prévue mercredi soir à la Friends Arena de Stockholm, a évidemment pris une dimension singulière, lundi soir, avec l'attentat qui a eu lieu à la Manchester Arena, la grande salle de spectacles de la ville anglaise, à l'issue d'un concert de la jeune chanteuse américaine Ariana Grande. Vingt-deux personnes sont mortes et 59 ont été blessées dans l'attentat le plus meurtrier perpétré sur le territoire britannique depuis douze ans.

Émotions partagées. "Nous sommes profondément choqués par les terribles événements de la nuit dernière à la Manchester Arena. Nos pensées et nos prières accompagnent ceux qui ont été touchés", a rapidement tweeté le club. Dans la foulée, nombre de ses joueurs, actuels (Wayne Rooney, Marcus Rashford ou Jesse Lingard), ou passés (Andy Cole, Rio Ferdinand ou David Beckham) ont apporté leur soutien aux victimes. Un peu plus tard dans la matinée, le club a publié un communiqué : "Nos pensées et nos prières accompagnent ceux qui ont été touchés, ainsi que nos supporters, notre staff et les membres de notre communauté, comme les écoles partenaires de la Fondation Manchester United qui assistaient au concert à l'Arena."

L'adversaire de United lors de cette finale, l'Ajax Amsterdam, a tweeté un message de soutien : "D'Amsterdam pour Manchester avec amour. Nos pensées accompagnent les victimes et les proches des personnes touchées."

Brassard noir. La journée de mardi n'a évidemment pas ressemblé à une veille de finale pour les joueurs de Manchester, qui n'auront sans doute pas évacué le drame au moment d'entrer sur la pelouse, mercredi, un brassard noir accroché au bras. Lors de l'entraînement matinal, mardi, tous les acteurs du club, joueurs et staff, se sont rassemblés en cercle pour observer une minute de silence en mémoire des victimes.

Dans la foulée, le club a annulé sa conférence de presse d'avant-match. "Nous sommes tous très tristes après les événements tragiques de la nuit dernière", a simplement déclaré le coach portugais de Manchester United, José Mourinho, via le compte Twitter officiel du club. "Nous ne pouvons pas enlever de nos esprits et de nos cœurs les victimes et leurs familles. Nous avons un travail à faire et nous allons rejoindre la Suède pour faire ce travail. C'est regrettable que nous ne puissions voler avec la joie qui nous accompagne à chaque fois avant un tel match. Je sais, même si ça fait peu de temps que je suis ici (Mourinho est arrivé à son poste l'été dernier, ndlr), que le peuple de Manchester restera soudé."

Un enjeu sportif malgré tout… Sur le plan purement sportif, puisqu'il faudra y revenir, ce match est très important pour Manchester United. En effet, le club le plus riche du monde n'a terminé que sixième de Premier League et ne participera à la prochaine Ligue des champions qu'en cas de victoire mercredi soir. Ce qui est loin d'être acquis face à une équipe de l'Ajax qui avait fait tourner la tête de l'Olympique lyonnais en demi-finales (4-1, 1-3). Mais, quoi qu'il arrive mercredi soir sur le terrain, tous les regards et tous les cœurs seront tournés vers Manchester, ville meurtrie par le terrorisme.


La femme et les filles de Pep Guardiola étaient au concert. L'autre club de Manchester, City, qui a lui terminé sa saison, a également fait part de son émotion après le drame. Celle-ci est d'autant plus vive que la femme et les deux filles du manager du club, l'Espagnol Pep Guardiola, étaient au concert. Elles en sont sorties indemnes mais "choquées" selon El Mundo deportivo.