Ligue des champions : Suarez et le Barça renversent l'Atlético de Madrid

  • A
  • A
Ligue des champions : Suarez et le Barça renversent l'Atlético de Madrid
Suarez a inscrit un doublé qui a permis au Barça de l'emporter 2-1, mardi, face à l'Atlético.@ Lluis GENE/AFP
Partagez sur :

SUSPENSE - Mené 1-0, le Barça a réussi à l'emporter (2-1) face à l'Atlético de Madrid grâce à un doublé de Luis Suarez en deuxième période.

C'était attendu mais peut-être pas à ce point-là. Le quart de finale aller de Ligue des champions 100% espagnol entre le FC Barcelone et l'Atlético de Madrid, conclu sur le score de 2-1, a donné lieu mardi soir au Camp Nou à une opposition de style allant parfois jusqu'à la caricature. La faute en revient en grande partie à Fernando Torres. L'attaquant de l'Atlético a d'abord ouvert le score (25e), avant d'être exclu dix minutes plus tard pour un second carton jaune. Le match a alors tourné à l'avantage du Barça, qui a concrétisé sa (très) nette domination dans la dernière demi-heure grâce à Luis Suarez (63e et 74e).

Torres buteur exclu. Tout avait donc parfaitement commencé pour l'Atlético. Regroupés en défense, comme ils savent si bien le faire, les "Colchoneros" ont ouvert le score sur leur première vraie incursion dans le camp catalan, sur une merveille de passe de Koke pour Torres.

Fernando Torres ouvre le score pour l'Atlético :


Malheureusement, l'ancien attaquant de Liverpool a étrangement perdu les pédales dans la foulée de son but. A la 29e minute, il a commis une première faute sur Neymar. A peine dix minutes plus tard, le récidiviste Torres, particulièrement remonté et en retard sur chacune de ses interventions, frappa le mollet de Sergio Busquets. L'arbitre de la rencontre, Felix Brych, n'eut d'autre choix que de l'exclure, à la grande colère du coach de l'Atlético, Diego Simeone.

Fernando Torres exclu dix minutes après son but :


Messi et Neymar en échec. Dès lors, le Barça, plutôt emprunté jusque-là, a pris la direction des opérations en deuxième période. Lionel Messi, en jambes depuis le début de la rencontre, a fait passer un premier frisson dans le Camp Nou sur un ciseau retourné splendide mais hors cadre de quelques centimètres (48e). Trois minutes plus tard, ce fut cette fois au tour de Neymar de se mettre en évidence. Mais la frappe enroulée du Brésilien trouva la barre transversale. L'ancien joueur de Santos fut tout aussi peu en réussite de la tête : sa reprise de la 19e passa au-dessus et celle de 55e fut captée par Jan Oblak.

Messi manque d'égaliser sur un retourné :


Suarez en sauveur. Ce fut finalement le troisième larron de la ligne d'attaque "MSN" (Messi-Suarez-Neymar), Luis Suarez, discret jusque-là, qui débloqua la situation pour les Catalans. Il égalisa d'abord, avec un peu de réussite, suite à une frappe de Jordi Alba dans la surface (63e) puis il offrit la victoire aux siens d'un superbe coup de tête sur un centre de Dani Alves (74e). Malgré une pression constante dans le dernier quart d'heure, les "Colchoneros" ont "tenu" leur unique but de retard, ce qui leur laisse de l'espoir pour le match retour, mercredi prochain, au stade Vicente-Calderon.

Luis Suarez égalise pour le Barça... :


... avant de lui offrir la victoire :


"Comme en championnat, on a ouvert le score (le 30 janvier dernier, l'Atlético s'était finalement incliné 2-1 et avait fini la rencontre à neuf, ndlr) mais on a eu le deuxième jaune sur Fernando", a regretté au micro de Canal+ Antoine Griezmann, toujours aussi actif sur le front de l'attaque de l'Atlético. "Ensuite, on a essayé d'être derrière... Mais on est encore vivant pour le match retour, ça va être autre chose." Sur le plan tactique, ce n'est pas si sûr, mais il faudra au moins aux Madrilènes marquer une fois pour espérer rejoindre le dernier carré de cette Ligue des champions.