Patrice Evra : "On a montré un beau visage de la Juve"

  • A
  • A
Patrice Evra : "On a montré un beau visage de la Juve"
Patrice Evra et la Juventus Turin ont pris un léger avantage sur le Real Madrid. @ © MARCO BERTORELLO / AFP
Partagez sur :

BON POINT - Le latéral français était ravi de la performance de son équipe, vainqueur mardi soir du Real Madrid en demi-finales aller de Ligue des champions.

Alignés en rangs serrés, les mains dans les mains, les joueurs de la Juventus Turin ont célébré leur victoire avec leur public. Les Italiens, vainqueurs mardi soir du Real Madrid en demi-finales aller de Ligue des champions (2-1), ont pris un léger avantage sur le champion d'Europe en titre. Patrice Evra, le latéral français de la "Vieille Dame", s'est réjoui du match de son équipe, solide et convaincante dans le jeu. "Je suis content de la prestation de tous mes coéquipiers, on a montré un beau visage de la Juve, je suis vraiment très content", s'est-il satisfait à la fin de la rencontre, au micro de BeIN Sports.

"On aurait dû continuer à jouer." Après l'ouverture du score d'Alvaro Morata (9e), les Turinois ont pourtant reculé et concédé l'égalisation sur une tête de Cristiano Ronaldo à bout portant (29e). "On a trop reculé, on aurait dû continuer à jouer parce qu’on contrôlait le match. On a voulu posséder la balle un peu plus bas mais on a pris ce but", a déploré le joueur de l'équipe de France. Ses partenaires et lui ont toutefois réussi à reprendre l'avantage sur les Merengue, grâce à un penalty transformé par Carlos Tevez en deuxième mi-temps (58e), avant de conserver leur avance jusqu'à la fin de la rencontre.

"J'étais confiant avant de jouer le Real." La Juve, sacrée championne d'Italie le week-end dernier, a affiché un visage nettement plus séduisant qu'en quarts de finale contre Monaco (1-0, 0-0). "C’est vrai que parfois, on est moches à voir jouer, mais l’important c’est de gagner. Quand tu n’es pas favori, tu te lâches plus. Le match le plus dur, c’était contre Monaco, parce que beaucoup de gens les sous-estiment. J’étais plus confiant avant de jouer le Real que contre Monaco", a expliqué l'ancien joueur de l'ASM.

"J'ai envie de jouer une cinquième finale." Grâce à ce court succès, les Turinois ont pris une léger avantage en vue d'une qualification pour la finale de la Ligue des champions. Un stade de la compétition que Patrice Eva a déjà atteint à quatre reprises. Le Français a remporté la "coupe aux grandes oreilles " en 2008 avec Manchester United et a perdu trois fois en finale (2004 avec Monaco, 2009 et 2011 avec Manchester). "J'ai vraiment envie de jouer une cinquième finale", conclut-il. La demi-finale retour aura lieu le mercredi 13 mai, au stade Santiago-Bernabeu, à Madrid.