Ligue des champions : le Real Madrid rejoint l'Atlético en finale !

  • A
  • A
Ligue des champions : le Real Madrid rejoint l'Atlético en finale !
@ AFP
Partagez sur :

Les "Merengue", vainqueurs de Manchester City en demi-finale retour (1-0, 0-0 à l'aller), affronteront leur voisin honni, l'Atlético, pour une finale 100% madrilène. 

Deux ans après, la guerre des voisins aura à nouveau lieu. Le Real Madrid, vainqueur logique de Manchester City en demi-finale retour de la Ligue des champions (1-0, 0-0 à l'aller), affrontera en finale l'autre grand club de la capitale espagnole, l'Atlético. Les "Merengue" ont assuré leur qualification grâce à un but contre son camp de Fernando, le milieu de terrain brésilien des "Citizens", en première période (20e). Le Real retrouve ainsi la finale de la coupe aux grandes oreilles deux ans après l'avoir emporté contre… l'Atlético. La revanche entre les deux ennemis s'annonce bouillante, le 28 mai prochain à Milan.

Un but d'abord attribué à Bale, puis contre son camp. Le Real a rarement tremblé, mercredi soir à Santiago Bernabeu. Manchester City a certes dominé les dix premières minutes, mais la sortie sur blessure de Vincent Kompany, le défenseur central belge (9e), a déstabilisé les "Citizens". Dix minutes plus tard, le Real en a profité pour ouvrir le score et s'ouvrir le chemin de la qualification. La frappe de Gareth Bale, détournée par Fernando, a heurté le poteau de Joe Hart avant d'entrer dans les buts (20e). D'abord crédité au Gallois, le but a finalement été attribué contre son camp au malheureux milieu de terrain brésilien.

Le manque de réalisme madrilène. Un autre "auriverde" a pourtant failli redonner espoir à Manchester City. Alors que les Anglais étaient dominés, Fernandinho a trouvé le poteau de Keylor Navas sur une frappe puissante en fin de première période (44e). Au retour des vestiaires, le Real a cependant repris sa marche en avant et a été tout proche de se mettre définitivement à l'abri. Mais Joe Hart s'est interposé avec brio devant Modric et Cristiano Ronaldo (52e, 55e, 59e), puis a été sauvé par sa barre transversale sur une tête de Gareth Bale (64e). Le Real a pourtant failli regretter son manque de réalisme.

Fin de match tendue. Alors que City n'avait que peu inquiété les Madrilènes, hormis le poteau de Fernandinho, le Real a reculé en fin de rencontre et s'est exposé à un but anglais. Sergio Agüero a été à deux doigts d'offrir la qualification à ses partenaires, mais sa frappe des 20 mètres a flirté avec la transversale de Keylor Navas (89e). Mais les "Merengue", meilleurs sur l'ensemble de cette confrontation, ont gardé leur avance pour retrouver la finale, pour le plus grand bonheur de Santiago Bernabeu. Quoiqu'il arrive, l'Europe du foot sera une nouvelle fois madrilène.