Ligue des champions : Face à Wolfsburg, Cristiano Ronaldo offre au Real sa "remontada" (3-0)

  • A
  • A
Ligue des champions : Face à Wolfsburg, Cristiano Ronaldo offre au Real sa "remontada" (3-0)
Cristiano Ronaldo a inscrit face à Wolfsburg ses 14, 15 et 16e réalisations en Ligue des champions cette saison.@ JAVIER SORIANO / AFP
Partagez sur :

Battu à l'aller (2-0), le Real Madrid de Zinédine Zidane a décroché sa qualification pour les demi-finales de la Ligue des champions, mardi, en battant Wolsburg (3-0), grâce à un triplé du Portugais.

La "remontada" a bien eu lieu. Mardi, sur sa pelouse du Santiago Bernabeu, le Real Madrid a su renversé la vapeur face aux Allemands du VFL Wolsburg, en s’imposant 3-0, après s’être incliné 2-0 au match aller. Grâce à cette victoire, les hommes de Zinédine Zidane se qualifient pour la sixième fois consécutive en demi-finales de Ligue des champions.

Retard comblé en 17 minutes. "Ce match, nous n'allons pas le gagner en seulement 15 minutes", avait prévenu "Zizou" avant le match. Et pourtant, c’est dans le premier quart d’heure que les Madrilènes ont refait leur retard, grâce au doublé éclair de Cristiano Ronaldo (15e et 17e). Le Portugais a d'abord parfaitement coupé un centre de Daniel Carvajal, préféré à Danilo sur le flanc droit de la défense, pour lancer la machine. Seulement 86 secondes plus tard, le meilleur buteur de la compétition a inscrit son 15e but en Ligue des champions d’une tête piquée suite à un corner.

A la 30e minute, la sortie sur blessure de Draxler, sans doute le meilleur joueur de Wolfsburg, a sûrement facilité la tâche à des Merengue convaincants mais parfois suffisants en défense. En seconde période, la tension s’accentuait encore davantage sur les cages de Diego Benaglio, le gardien des "Loups" sauvé par son poteau sur une tête du capitaine espagnol Sergio Ramos.

Le triplé pour Cristiano Ronaldo. C'est finalement sur un coup franc, à quinze minutes du terme, que le portier suisse a craqué, et son équipe avec. A la baguette, Cristiano Ronaldo, encore lui, a parfaitement ajusté son tir du pied droit, à une vingtaine de mètres des buts. Le triple Ballon d'Or est, avec Lionel Messi, le seul joueur à avoir signé cinq triplés en Ligue des Champions dans sa carrière. Avant le match, il avait promis "une nuit magique et parfaite". Le scénario du match ne peut que lui donner raison. Le sourire de Zidane aussi.