Ligue 1 : Monaco sacré champion de France

  • A
  • A
Ligue 1 : Monaco sacré champion de France
La célébration des joueurs monégasques avec leurs supporters. @ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Les Monégasques, vainqueurs de Saint-Etienne (2-0), ont remporté le huitième titre de Ligue 1 de leur histoire. 

Le titre leur était promis, il ne manquait plus que l’officialisation. L’AS Monaco a validé mercredi son titre de champion de France grâce à sa victoire contre Saint-Etienne (2-0), mercredi soir en match en retard de la 31e journée, dans un stade Louis-II en fête.

Avec 92 points, le club de la Principauté ne peut plus être rattrapé par le PSG, deuxième (86 pts), à une journée de la fin. L’ASM met ainsi fin au règne des Parisiens, quadruples tenants du titre, et remporte sa huitième couronne de champion de France, la première depuis 2000.

Mbappé et Germain, comme des symboles. Comme un symbole, le premier but a été inscrit par Kylian Mbappé, révélation de l’exceptionnelle saison monégasque, après une accélération foudroyante dans le dos de la défense stéphanoise à la 19e minute. Cerise sur le gâteau : Valère Germain, rescapé de la montée de Ligue 2 en Ligue 1 en 2013, a parachevé le succès de l'ASM à la dernière seconde. 

Le stade Louis-II, plein mercredi soir, pouvait alors célébrer ses héros. 

Une saison époustouflante. Pour ravir le titre au PSG, omnipotent roi de France depuis quatre ans, il a fallu un Monaco princier. Loin de l’équipe défensive et parfois ennuyante des dernières saisons, l’ASM s’est transformée en une équipe majestueuse, redoutable machine à marquer dépassant les 100 buts en championnat (104 à l’heure actuelle) et atteignant, surtout, les demi-finales de la Ligue des champions

Une mue opérée avec maestria par Leonardo Jardim, sacré meilleur entraîneur de l'année, et magnifiée par des joueurs au talent hors-normes, de Mbappé à Falcao en passant par Subasic, Mendy, Sidibé, Fabinho, Bakayoko ou encore Bernardo Silva et Lemar. Car il ne faut pas s'y tromper : ce Monaco-là a écrit une des plus belles pages de l'histoire du championnat de France.