Ligue 1 : l'OM réagit et l'emporte à Saint-Etienne

  • A
  • A
Ligue 1 : l'OM réagit et l'emporte à Saint-Etienne
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Les Marseillais se sont imposés sur la pelouse de l'ASSE (0-2), dimanche soir en clôture de la 14e journée de championnat. 

Deux semaines après une inquiétante défaite contre Nice, l'Olympique de Marseille a bien réagi. L'OM est allé s'imposer sur la pelouse de Saint-Etienne (0-2), dimanche soir, en clôture de la 14e journée de Ligue 1, au terme d'une rencontre animée et plaisante. Les Phocéens ont construit leur succès en dix minutes, grâce à deux réalisations des attaquants Michy Batshuayi (41e), son neuvième but de la saison, et Georges-Kevin Nkoudou (51e), en grande forme depuis un mois. L'OM reste dans le ventre mou du championnat, à la 12e place, avec 18 points. L'ASSE enchaîne de son côté une deuxième défaite d'affilée et recule à la 7e place, avec 22 points, à trois longueurs du podium. 

Deux buts chanceux pour l'OM. Les Stéphanois pourront regretter leur manque de réalisme, Steve Mandanda réalisant plusieurs parades importantes en première période. Monnet-Paquet a également touché la barre, mais le but chanceux du Belge Michy Batshuayi (31e) a plombé le moral des Verts. Le but rapide de Nkoudou au retour des vestiaires (51e), sur une frappe contrée par Perrin, a ensuite éteint les velléités offensives des Stéphanois, bien trop timides en seconde période. 

Diarra, énorme malgré la douleur. Si les joueurs ont assuré le spectacle sur la pelouse, l'avant-match a également été un moment fort de la rencontre. Les joueurs de l'OM ont pénétré sur la pelouse avec une banderole "Nous sommes Paris", en hommage aux victimes des attentats de Paris. Le stade Geoffroy-Guichard, plein pour l'occasion, a également entonné une vibrante Marseillaise, avant de respecter religieusement une émouvante minute de silence. Des instants particuliers pour Lassana Diarra, qui a perdu sa cousine dans les attaques. Malgré la douleur et la peine, le milieu de l'OM a été monstrueux dans l'entre-jeu, et aurait même pu marquer sur une frappe monumentale, magnifiquement détournée par Ruffier sur la barre. Chapeau bas, Lassana.