Ligue 1 : le PSG, rapidement réduit à dix, s'impose 1-0 à Lille

  • A
  • A
Ligue 1 : le PSG, rapidement réduit à dix, s'impose 1-0 à Lille
Le Brésilien Lucas a inscrit le premier but de la saison, vendredi, et offert la victoire au PSG@ Philippe HUGUEN/AFP
Partagez sur :

FACILE - Le triple champion de France, pourtant réduit à dix après l'exclusion d'Adrien Rabiot, s'est facilement imposé à Lille (1-0).

Le PSG a fait respecter la logique, vendredi, en s'imposant 1-0 sur la pelouse de Lille, lors du match d'ouverture de la saison 2015-16 de Ligue 1. Le champion de France en titre, pourtant rapidement réduit à dix après l'exclusion sévère d'Adrien Rabiot à la 28e minute, l'a emporté grâce à un but splendide de Lucas inscrit peu avant l'heure de jeu. Le Brésilien s'est joué du milieu de terrain lillois avant de toucher Edinson Cavani sur sa gauche. L'Uruguayen a remis à Blaise Matuidi, qui a trouvé Lucas dans la profondeur. A l'origine de l'action, l'ancien joueur de Sao Paulo fut à la conclusion : il effaça le portier du Losc, Vincent Enyeama, d'un crochet avant de marquer le premier but de la saison dans la cage désertée. Le PSG a ensuite tranquillement contrôler la rencontre pour s'installer provisoirement en tête de la Ligue 1 en attendant les rencontres de samedi et dimanche. A noter que c'est la première fois depuis l'arrivée de Qatar Sports Investments à la tête du PSG en 2012 que le club remporte son premier match de L1.

Rabiot voit rouge. Le seul but parisien est venu récompenser la domination que l'on qualifiera d'estivale du PSG. Pas énormément de rythme, peu d'occasions et une opposition limitée. L'équipe de Laurent Blanc a d'emblée pris les choses en main. En l'absence de Zlatan Ibrahimovic, blessé, Edinson Cavani a mis le feu dans la défense lilloise mais n'a pas obtenu le penalty qu'il réclamait pour une intervention de Benjamin Pavard (7e).

Huit minutes plus tard, Adrien Rabiot fut à la réception d'un centre venu de la droite du remuant Serge Aurier mais sa tête ne trouva pas le cadre. Le jeune milieu de terrain parisien fut bien le héros de la première période, mais un héros malheureux. Après un tacle trop vigoureux sur Florent Balmont (23e), Rabiot fit une petite obstruction sur Sébastien Corchia (28e). Après réflexion, l'arbitre de la rencontre Freddy Fautrel, pressé de la faire par les joueurs lillois, sortit le deuxième carton jaune synonyme de carton rouge. Cet événement ne changea pas la physionomie de la rencontre et le Losc ne se créa aucune occasion nette par la suite.

On n'a pas vu Trapp. Dans ces conditions, il faudra attendre encore un peu pour se faire une idée du potentiel du nouveau gardien parisien, Kévin Trapp, préféré à Salvatore Sirigu et seule recrue parisienne présente au coup d'envoi. Angel Di Maria était dans les tribunes et Benjamin Stambouli, lui, est entré en jeu à la place d'un excellent Marco Verratti à la 73e minute de jeu. Du côté du Losc, à l'effectif rajeuni, on notera les belles promesses du duo Sehro Guirassy-Sofiane Boufal, 19 et 22 ans. Mais pour son premier match à la tête des Dogues, l'entraîneur Hervé Renard a pu constater qu'il aurait beaucoup de travail cette saison. Même si ce ne sera pas tous les jours le PSG en face.