Ligue 1 : le PSG fait exploser Saint-Etienne

  • A
  • A
Ligue 1 : le PSG fait exploser Saint-Etienne
Ibrahimovic, Cavani et Di Maria ont tourmenté la défense des Verts, dimanche soir. @ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Quatre jours après une performance décevante contre le Real Madrid, les Parisiens ont réagi en remportant une nette victoire sur les Verts (4-1). 

Les inquiétudes soulevées par le nul poussif contre le Real Madrid, mercredi en Ligue des champions, ont été rapidement balayées par le PSG. Les Parisiens, convaincants de bout en bout, ont facilement disposé de  l’AS Saint-Etienne (4-1), dimanche soir en clôture de la 11e journée de Ligue 1. Zlatan Ibrahimovic, critiqué après sa terne prestation en milieu de semaine, a symbolisé le réveil des troupes de Laurent Blanc avec un but et une passe décisive. Layvin Kurzawa, Edinson Cavani et Lucas ont également participé à la fête parisienne, face à des Verts dépassés dans tous les domaines. Avec cette cinquième victoire consécutive en Ligue 1, le PSG accentue son avance en tête (29 pts), avec sept points d’avance sur son dauphin, Angers (22 pts). 

La réponse du "CDI". Sans imagination contre le Real, le trio offensif Cavani-Ibrahimovic-Di Maria a réalisé sa meilleure prestation depuis le début de leur association, cet été. Cavani a d'abord participé au premier but sous le maillot parisien de Layvin Kurzawa (24e). Puis le "CDI" a accéléré le rythme dès le début de la deuxième période, avec une offrande de Zlatan pour l'attaquant uruguayen (48e). Cavani, en bon coéquipier, a rendu la politesse au Suédois pour le troisième but parisien, à la conclusion d'une belle action collective (67e). Ajoutez y un match plein d'Angel Di Maria et vous obtenez un trio bien trop fort pour les tranquilles joutes de la Ligue 1. 

L’instant drôle : le csc de Verratti. Si Saint-Etienne n'a presque rien montré hormis quelques rares incursions dans le camp parisien, les Verts peuvent remercier le sort, ou plutôt Marco Verratti. Le petit génie italien, en plus de deux passes décisives, a bien malgré lui inscrit un drôle de but contre son camp (77e, 3-1). Marquinhos a malencontreusement dégagé un ballon sur le tibia du "hibou", dont la trajectoire a terminé dans les filets de Kevin Trapp. Face à ce coup du sort, le facétieux italien a préféré en sourire. Rien ne pouvait gâcher la belle soirée parisienne.