Ligue 1 : le PSG atomise l'Olympique Lyonnais

  • A
  • A
Ligue 1 : le PSG atomise l'Olympique Lyonnais
@ AFP
Partagez sur :

Les Parisiens, sans pitié, ont étrillé l'Olympique Lyonnais, dimanche soir au Parc des Princes (5-1). 

Rien ne peut arrêter la machine parisienne. Le PSG, toujours irrésistible, a explosé l'Olympique Lyonnais (5-1), lors de la 18e journée de Ligue 1, dimanche soir au Parc des Princes, pour accentuer encore un peu plus son avance en tête. Zlatan Ibrahimovic, auteur d'un doublé, Serge Aurier, Edinson Cavani, et Lucas ont assommé les malheureux Lyonnais, qui ont résisté un peu plus d'une heure. Les champions de France en titre disposent désormais d'une avance surréaliste de 17 points sur Angers, deuxième du classement. L'OL, trop diminué par les blessures et bien trop faible pour ce PSG-là, se retrouve à la sixième place, avec 26 points, à désormais cinq longueurs du podium. 

Trapp, le vilain petit canard. Le rouleau-compresseur parisien a écrasé les jeunes Lyonnais dès le début de la rencontre. Après deux grosses occasions, Zlatan Ibrahomivic a ouvert le score en exploitant une (nouvelle) erreur de Mapou Yanga-Mbiwa (11e). Quelques minutes plus tard, Serge Aurier a doublé la mise d'une puissante tête, à la réception d'un superbe coup-franc de Di Maria (17e). L'OL, complètement sous l'eau, a cependant été sauvé de la noyade par... Kevin Trapp. Le gardien allemand, déjà coupable contre Bordeaux et le Real Madrid, a commis une grossière erreur sur une frappe de Jordan Ferri, légèrement contrée par Thiago Silva (24e). Relancés par cette nouvelle bévue de Trapp, les débats se sont alors équilibrés, le temps pour le PSG de reprendre ses esprits. 

Record en vue. Bousculés durant une trentaine de minutes, les maîtres parisiens ont ensuite rappelé à l'ordre les élèves lyonnais. A l'heure de jeu, Edinson Cavani a redonné de la marge au PSG, d'une reprise de volée du gauche magnifique, sur la deuxième passe décisive de la soirée de Di Maria, excellent dimanche soir (61e). La punition a tourné à la correction dans le dernier quart d'heure, avec le doublé de Zlatan Ibrahimovic, sur penalty (77e), avant le cinquième et ultime but signé Lucas, entré en jeu peu auparavant (91e). Une soirée parfaite pour le PSG et son attaquant suédois, plus que jamais meilleur buteur du championnat avec 14 réalisations. Les Parisiens, avec 48 unités au compteur, ont désormais en ligne de mire le record de points sur la phase aller, détenu par... Lyon, avec 50 points, en 2006-2007. En cas de victoire à Caen, la semaine prochaine, le PSG dépasserait alors le grand OL des années 2000. Tout un symbole.