Tour de France 2015 : les cinq grandes nouveautés

  • A
  • A
Tour de France 2015 : les cinq grandes nouveautés
Le grand départ du Tour de France a lieu cette année à Utrecht, aux Pays-Bas.@ Jeff PACHOUD/AFP
Partagez sur :

CYCLISME - Une équipe africaine, une diffusion en Chine, un nouveau maillot blanc, des puces et des caméras embarquées : bienvenue dans le Tour du futur.

Le Tour de France, qui s'élancera samedi d'Utrecht, aux Pays-Bas, avec un contre-la-montre individuel de 13,8 kilomètres, s'ouvre cette année à de nouveaux horizons, aussi bien géographiques que technologiques.

Une équipe africaine. Pour la première fois dans son histoire, le peloton du Tour de France va compter cette année une équipe africaine, avec MTN-Qhubeka, originaire d'Afrique du Sud. Ils seront cinq Africains à prendre le départ, trois Sud-Africains (Louis Meintjes et les deux Janse van Rensburg, Jacques et Reinardt), et, pour la première fois, deux Erythréens, Merhawi Kudus et Daniel Teklehaimanot. Le grimpeur de l'équipe MTN-Qhubeka aura même l'honneur d'être le premier coureur à s'élancer lors du contre-la-montre, samedi, pour la première étape, à Utrecht.

Des caméras embarquées. L'an dernier, les images filmées par le coureur français Kévin Reza avec une caméra Go Pro tombée des mains d'un spectateur avaient fait le tour des réseaux sociaux. C'est peut-être ce film amateur qui a donné des idées à Go Pro. La société s'est en tout cas associée cette année avec le Tour de France pour proposer des images en immersion totale. Chaque jour, huit caméras seront ainsi accrochées sur les vélos et les images seront montées en fin de journée pour une large diffusion. Le départ fictif de la 2e étape donnera même lieu à des retransmissions en direct des images embarquées. Sans aucun doute l'avenir des retransmissions télévisées.

Go Pro présente son dispositif pour le Tour de France :

Des puces sur les coureurs. Pour la première fois, chacun des 198 coureurs du Tour disposera sous sa selle de capteur qui transmettra en temps réel ses données de géolocalisation. La société Dimension Data, via sa plateforme d'analyse Big Data, se chargera ensuite du traitement et de l'analyse des données, pour mettre les résultats à la disposition des amateurs de cyclisme, des commentateurs, des diffuseurs et des médias. Comme l'explique le site officiel du Tour, "toutes les données analysées seront affichées sur un site web bêta de suivi en direct, ce qui permettra aux amateurs de sélectionner et de suivre leur coureur favori mais également de suivre la course sur leur téléphone ou tablette (via un site Web bêta à la conception adaptée) tout en regardant la course en direct à la télévision afin d'obtenir des renseignements additionnels". Révolutionnaire.

Le retour des bonifications. Les années où elles ne sont pas là, on nous explique que le seul temps qui compte est celui réalisé sur la machine, et les années où elles sont là, on nous dit qu'elles animent la course. Cette année, les bonfications sont de retour, et même sur toutes les étapes : 10 secondes pour le vainqueur, 6 pour le deuxième, 4 pour le troisième. De quoi pimenter la course aux victoires d'étape pour les "gros bras". "Je persiste à penser que le temps réel est préférable mais je suis pragmatique", a confié le directeur du Tour, Christian Prudhomme, dans des propos repris par France Télévisions. "Les bonifications se justifient en fonction du parcours. C'est la première fois depuis plusieurs années que nous aurons dix premières journées en plaine."

De nouveaux sponsors pour les maillots. Avant même que le Tour 2015 ne commence, certains ont déjà changé de maillots : ce sont les sponsors. En effet, après dix ans de sponsoring du maillot blanc, le constructeur automobile tchèque Skoda va enfiler cette fois le maillot vert. Le maillot blanc, lui, est "récupéré" par le réseau d'opticiens Krys.

>> Tour de France : que gagne-t-on à être dernier ? :


Tour de France : que gagne-t-on à être dernier ?par Europe1fr