Le secrétaire général de la Fédération anglaise avoue qu’il n’est "pas un expert du football"

  • A
  • A
Le secrétaire général de la Fédération anglaise avoue qu’il n’est "pas un expert du football"
"J'aurai peut-être mieux fait de me taire", semble se dire Martin Glenn, directeur général de la Fédération anglaise de football.@ PAUL ELLIS / AFP
Partagez sur :

Lors d’une conférence de presse un brin surréaliste, Martin Glenn a lâché une confession légèrement déroutante. 

ON POSE ÇA LA

Et si le fiasco de l’Angleterre, piteusement éliminée par l’Islande lundi (2-1) en huitièmes de finale de l'Euro, avait trouvé un début d’explication ? Mardi, lors d’une ultime conférence de presse, mardi à Chantilly, avant que la délégation des Three Lions quitte le pays tête basse, Martin Glenn a lâché une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue outre-Manche. L’homme est directeur général de la Fédération anglaise de football (FA). A ce titre, on pourrait penser qu’il s’y connaît un peu en ballon rond. Que nenni ! Cet ancien président d’une multinationale d’agroalimentaire a lâché, face à des journalistes incrédules et au côté d’un Roy Hodgson abasourdi : "je ne suis pas expert en football ". Venant de l’un des hommes chargés de prendre les décisions plus importantes concernant la sélection nationale, l’aveu fait tâche.

La vidéo de ce moment, isolé par Sky Sports :

Evidemment, les médias anglais ont commenté cette étrange déclaration. "Le chef de la FA admet de manière sensationnelle qu’il n’est pas un expert du football, bien qu’il ait la charge de trouver le nouveau sélectionneur de l’Angleterre", s’étrangle ainsi The Sun. "Glenn a essayé d’être humble à Chantilly, ce qui est d’une part imprudent et d’autre part partiellement faux. (…) Mais qu’il lui ait semblé opportun de se qualifier lui-même d’incompétent pour choisir le successeur de Roy Hodgson est un mystère sur lequel ses conseillers vont sans aucun doute lui demander des explications", commente plus sobrement The Telegraph.

Evidemment, la sortie a été remarquée, et largement moquée, sur Twitter :