Le Maroc qualifié pour la Coupe du monde 2018 : "20 ans qu'on attend ça", exulte les supporters à Paris

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les supporters du Maroc ont fêté la victoire face à la Côte d'Ivoire et la qualification pour la Coupe du monde 2018 sur les Champs-Élysées, samedi soir.

REPORTAGE

Le Maroc s'est qualifié samedi soir pour la Coupe du monde 2018 de football qui aura lieu en Russie en battant la Côte d'Ivoire 2-0. Les Lions de l'Atlas disputeront l'an prochain leur première Coupe du monde depuis celle de 1998, il y a 20 ans, en France. Cette qualification a réjoui les supporters marocains à travers le monde, et notamment en France, où ils ont célébré leur victoire sur les Champs-Élysées.

"On est en Coupe du monde !". "On est en Coupe du monde ! On est en Coupe du monde !". La joie des suporters marocains a été à la hauteur de l'attente. "C'est la folie sur les Champs. On est là et on va aller en Coupe du monde. Il faut que je valide mon billet, je sais où je vais passer mes vacances d'été, en Russie, à supporter l'équipe du Maroc", lâche un fan au micro d'Europe 1. "Ça fait depuis 1998 et la Coupe du monde en France qu'on n'est pas passé, donc c'est une joie. On espère qu'on va faire une belle Coupe du monde", lance un autre. "Je suis trop fier de mon pays, sur tous les Champs-Élysées, il n'y a que des Marocains", salue une supportrice venue célébrer la qualification arrachée par les joueurs du sélectionneur français Hervé Renard.

"Vingt ans qu'on attend ça". "Ça fait plaisir de voir un esprit festif, du monde sur les Champs. Ça aurait pu être chez moi si j'avais un grand appart, mais c'est bien les Champs-Élysées", plaisante aussi un supporter. "Envoyez-nous l'Argentine, l'équipe de France, le Brésil… On va tous les manger. Vingt ans qu'on attend ça, 20 ans... !", rappelle un dernier sous le bruit des klaxons. À ces scènes de liesse, ont succédé malheureusement quelques moments de tension quand la police a tenté de rétablir la circulation en fin de soirée. Certains jeunes supporters ont été repoussés par les CRS.