L'AS Monaco a-t-elle raison de "brader" la Coupe de France ?

  • A
  • A
L'AS Monaco a-t-elle raison de "brader" la Coupe de France ?
Nabil Dirar, ici face à Angel Di Maria en finale de la Coupe de la Ligue, devrait être l'un des éléments d'expérience de l'ASM, mercredi.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

L'entraîneur de l'équipe de la Principauté, Leonardo Jardim, a décidé de ne pas aligner sa meilleure équipe possible face au PSG, mercredi soir.

LE DÉBAT

Il n'a même pas fait semblant. Lundi, en conférence de presse, l'entraîneur portugais de l'AS Monaco, Leonardo Jardim, a clairement annoncé la couleur avant la demi-finale qui doit opposer son équipe à celle du PSG, mercredi soir, au Parc des Princes.

"On va utiliser les joueurs du CFA", a-t-il déclaré, à savoir les éléments qui composent l'équipe réserve et qui évoluent habituellement dans le championnat de France amateur, l'équivalent de la quatrième division. À la maximisation de ses chances de participer à la finale de la Coupe de France, le technicien portugais a donc préféré faire reposer ses cadres, alors que l'ASM est leader du Championnat et doit affronter la Juventus Turin en demi-finales de la Ligue des champions. L'ASM a-t-elle raison de "brader" ainsi la 100ème édition de la Coupe de France ? Les avis sont partagés.

OUI :  "Monaco a le choix du Prince"

Par Julien FROMENT

"C’est ce qu’on appelle avoir le choix du roi. Ou du Prince, en l’occurrence. Engagée encore dans trois compétitions, l’AS Monaco peut réaliser un triplé inédit en France : Championnat, Ligue des champions et Coupe de France. Mais l'équipe du Rocher, 56 matches au compteur depuis le début de saison, entamée en juillet, n'a pas une résistance à toute épreuve.

Les organismes souffrent, et le banc de touche est bien moins opulent que celui du PSG, ce qui pousse l’entraîneur monégasque Leonardo Jardim a utilisé souvent les mêmes éléments.  Valère Germain, recordman en la matière, a déjà 52 matches (!) dans les pattes, talonné par le Portugais Bernard Silva (51 matches également). Ils sont suivis de près par Fabinho (49), Thomas Lemar (48), Subasic (48), Jemerson (47). Même le phénomène Kylian Mbappé commence à tirer la  langue, avec déjà 37 rencontres disputés, un chiffre ahurissant compte tenu de son âge (18 ans).

Même si Monaco, sevré de titres depuis maintenant quatorze ans, a une belle opportunité d’aller au bout en Coupe de France s’il parvient à éliminer le PSG, la perspective de remporter le Championnat (le dernier titre remonte à 2000) et/ou la Ligue des champions (aucun club français n’y est parvenu depuis Marseille en 1993), modifie logiquement les priorités du club de la Principauté.

Avec seulement trois points d'avance sur le PSG, et encore quatre journées à jouer, son sprint final en Ligue 1 s'annonce stressant. Et sa double confrontation en demi-finales de la Ligue des champions contre la Juventus Turin, redoutable. Et si vous ajoutez à cela les indisponibilités des internationaux Benjamin Mendy et Djibril Sidibé, de retour de blessure, vous comprendrez aisément que Leonardo Jardim soit tenté d’envoyer la jeune garde du Palais princier au Parc, mercredi…

NON  : "La Coupe de France mérite mieux que ça"

Par Nicolas ROUYER

"Depuis que le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev a pris les commandes de l'AS Monaco en décembre 2011, combien de titres le club de la Principauté a-t-il remporté ? Aucun. Ah si, un. Celui de champion de France de Ligue 2, en 2013. Très bien. Pendant ce temps-là, le PSG en a gagné quatorze, en respectant toutes les compétitions hexagonales : Trophée des champions, Coupe de la Ligue, Coupe de France et Ligue 1, évidemment. L'AS Monaco, qui n'a encore rien gagné cette saison (jusqu'à preuve du contraire) se permet elle de "brader" la plus vieille des compétitions de clubs en France et, qui plus est, pour sa 100ème édition, qui restera dans les livres d'Histoire.

Interrogés dans L'Équipe, le président de la Fédération, Noël Le Graët, et celui de la commission de la Coupe de France, Jean-Pierre Papin, épargnent Leonardo Jardim. Si l'OL et le PSG avaient agi de la sorte, on entend pourtant d'ici les cris d'orfraie que cela aurait déclenchés ! On ne nie pas que l'ASM a un calendrier chargé, mais cela n'avait pas empêché Jardim d'aligner sa meilleure équipe en demi-finales de la Coupe de la Ligue, le 25 janvier dernier, quatre jours avant un déplacement… au Parc des Princes.

Comme l'OL et le PSG, l'ASM a l'opportunité de faire tourner son onze de départ avec des joueurs de qualité, sans aller jusqu'à envoyer la CFA comme l'a décidé le technicien portugais. Pour ce dernier choc de la saison entre les deux meilleures équipes françaises de la saison, on verra donc des noms qui remplissent habituellement les feuilles de match du championnat de France amateur : Diallo, Jorge, Ndoram, Cardona… Certes, le résultat n'est pas joué d'avance. Certains rappellent le 0-0 ramené par les "minots" de l'OM en mars 2006 face à la même PSG. Mais c'est oublié la médiocrité de cette rencontre. La Coupe de France, pour sa 100ème levée, mérite mieux que ça."