JO de Rio 2016 : le programme des Bleus

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : le programme des Bleus
Allison Pineau, ici face à l'Espagne, avait inscrit cinq buts face aux Pays-Bas au premier tour.@ JAVIER SORIANO/AFP
Partagez sur :

Les handballeuses et basketteuses françaises jouent une place en finale, jeudi, à Rio. À suivre également, Christophe Lemaitre et Kévin Mayer en athlétisme.

LE PENSE-BÊTE DES BLEUS

La délégation française part à la conquête de nouvelles médailles, jeudi. Ce sera notamment le cas en handball féminin et en basket féminin. Fort de quatre médailles déjà, l'athlétisme tricolore peut lui en espérer décrocher deux autres jeudi, avec Christophe Lemaitre (200 m) et Kévin Mayer (décathlon).

  • Les Bleues à suivre

Les handballeuses. Ce fut sans aucun doute la plus belle émotion des sports collectifs français depuis le début des Jeux (on en attend d'autres, hein). Après avoir totalement manqué leur première mi-temps et avoir été menées de sept buts en milieu de la deuxième, les handballeuses tricolores ont réussi à retourner la situation à leur avantage en quarts de finale face à l'Espagne, décrochant leur billet pour les demies au bout du suspense, lors de la prolongation (27-26).

À l'issue de ce quart de finale incroyable, le sélectionneur des Bleues, Olivier Krumbholz, a lâché : "J'espère qu'on va vaincre le signe indien". Ce signe indien, c'est celui qui empêche depuis 2000 les handballeuses françaises de grimper sur la boîte. Sixièmes en 2000, 4e en 2004, 5e en 2008 et en 2012, les Bleues, régulières au plus haut niveau, n'ont encore jamais réussi à gagner une médaille lors des Jeux olympiques. Pour s'en assurer une, il leur faudra battre les Pays-Bas en demi-finales, jeudi (20h30). Ce ne sera pas simple, mais elles l'ont déjà fait et pas plus tard que le samedi 6 août dernier, au premier tour de ces JO, à l'issue d'un match très défensif (18-14).

Les basketteuses. La mission sera autrement plus compliquée pour les basketteuses. On peut même évoquer une mission impossible. Vainqueurs du Canada mardi, les Bleues retrouvent en effet en demi-finales l'épouvantail de la compétition, les États-Unis (minuit). Et les États-Unis, chez les filles, c'est encore plus fort que chez les garçons : cinq titres olympiques d'affilée, 47 matches de rang gagnés aux Jeux, un écart moyen de 41,6 points lors de leurs six premiers matches à Rio. Pourtant, l'ailière française Valériane Ayayi se veut rassurante : ce sont "des filles avec deux bras et deux jambes". Vu comme ça…

  • Et aussi…

Quatrième temps des demi-finales mercredi, en 20"01 (son meilleur chrono de la saison), Christophe Lemaitre peut nourrir quelques espoirs avant la finale du 200 m, jeudi (3 heures). A-t-il les moyens d'aller disputer les deux strapontins derrière l'intouchable Usain Bolt ? Ce serait beau, et pas impossible. Notez que la finale se courra sans Justin Gatlin ni Yohan Blake, éliminés en demi-finale. Quatrième, c'est aussi la place de Kévin Mayer. Le décathlonien français a battu trois de ses records personnels lors de la première journée, mercredi. Tous les espoirs lui sont donc permis avant la deuxième journée et les cinq dernières épreuves qui lui restent jeudi : le 110 m haies, le disque, la perche, le javelot et le 1.500 m.

Déjà assurée de décrocher la bagatelle record de six breloques lors de ces Jeux, la boxe française va essayer de soigner un peu plus son bilan, jeudi. Au lendemain de la qualification d'Estelle Mossely pour la finale des moins de 60 kg, Sarah Ourahmoune va tenter de l'imiter chez les moins de 51 kg face à la Colombienne Ingrid Lorena Valencia (19 heures). En voile, les finales de la catégorie 470, annulées mercredi, ont été ajoutées au programme du jour, en plus du 49er hommes. Dans la catégorie 470, chez les femmes, Camille Lecointre et Hélène Defrance sont en quatrième position avant cette dernière régate (18h05) et constituent la meilleure chance de médaille pour le clan tricolore.

  • Les grosses cotes

L'équipe de France de triathlon se présente à Rio sans beaucoup de certitudes. Son leader, Vincent Luis, n'a pas beaucoup nagé, roulé et couru en compétition cette saison. Dorian Coninx et Pierre Le Corre, qui ont moins de références que leur compatriote, feront peut-être le choix de la course d'équipe pour aider Luis à décrocher la première médaille française de l'histoire des Jeux dans cette discipline.

En canoë-kayak, Thomas Simart, qualifié avec le sixième temps des demi-finales, devra s'arracher pour briller lors de la finale du canoë 200 m (14h23), où le Brésil pourrait décrocher une nouvelle médaille d'or avec Isaquias Queiroz, seul à être passé sous les 40 secondes en demies. Sébastien Jouve et Maxime Beaumont seront également outsiders lors de la finale (14h47) du kayak biplace 200 m. Seule engagée en lutte féminine, chez les moins de 75 kg, Cynthia Vescan ne sera pas favorite elle non plus.

  • Ils entrent en lice

Grandes chances de médailles pour le clan français, les spécialistes du pentathlon moderne (Valentin Belaud, Valentin Prades et Élodie Clouvel) débutent jeudi leurs JO avec les épreuves de classement en escrime. Ils entreront ensuite dans le vif du sujet, vendredi pour les femmes, et samedi pour les hommes.

Spécialité française, les relais 4x100 m pourraient apporter d'heureuses surprises à la délégation tricolore. Plus que les filles, les garçons, avec Jimmy Vicaut en figure de proue, ont les moyens d'aller disputer la médaille. À condition de faire attention, non pas au planté de bâton mais au passage de bâton et ce, dès les séries…

Le programme des Français, heure par heure

12h30 : Golf - Individuel femmes, 2ème jour : Karine Icher et Gwladys Nocera

14 heures : Canoë-kayak sprint - Kayak biplace 1000m hommes, petite finale : la France avec Étienne Hubert et Arnaud Hybois

14h23 : Canoë-kayak sprint - Canoë monoplace 200m hommes, finale : Thomas Simart

14h30 : Athlétisme - Décathlon hommes, 110m haies : Bastien Auzeil et Kévin Mayer

14h47 : Canoë-kayak sprint - Kayak biplace 200m hommes, finale : Maxime Beaumont et Sébastien Jouve

15 heures : Pentathlon moderne - Individuel femmes, escrime : Élodie Clouvel

15h16 : Lutte libre -  Moins de 75kg femmes, 8èmes de finale : Cynthia Vescan

15h25 : Athlétisme - Décathlon hommes, lancer du disque : Bastien Auzeil et Kévin Mayer

16 heures : Triathlon hommes - Finale :  Dorian Coninx, Pierre Le Corre et Vincent Luis

16h20 : Athlétisme - Relais 4x100 m femmes, 1er tour : la France avec Stella Akakpo, Céline Distel-Bonnet, Jennifer Galais, Floriane Gnafoua, Maroussia Paré et Carolle Zahi

16h40 : Athlétisme - Relais 4x100 m hommes, 1er tour : la France avec Guy-Elphège Anouman, Stuart Dutamby, Christophe Lemaitre, Marvin René, Jimmy Vicaut et Mickael-Meba Zeze

18h05 : Voile - 470 femmes (régate finale) : Camille Lecointre et Hélène Defrance

18h25 : Athlétisme - Décathlon hommes, saut à la perche : Bastien Auzeil et Kévin Mayer

18h30 : Vélo BMX - Individuel hommes, ¼ de finales : Joris Daudet, Jérémy Rencurel et Amidou Mir

18h50 : Voile - 470 hommes (régate finale) : Jérémie Mion et Sofian Bouvet

19h15 : Boxe - Moins de 51kg femmes (poids mouche), demi-finales : Sarah Ourahmoune face à Ingrid Lorena Valencia (Colombie)

19h30 : Pentathlon moderne - Individuel hommes, escrime : Valentin Belaud et Valentin Prades

19h35 : Voile - 49er hommes (régate finale) : Julien D’Ortoli, Noé Delpech

20h20 : Voile - 49er femmes (régate finale) : Sarah Steyaert, Aude Compan

20h30 : Handball - Tournoi femmes, demi-finales : Pays-Bas - France

Minuit : Basketball - Tournoi femmes, demi-finales : France - États-Unis

3h30 : Athlétisme - 200 m hommes, finale : Christophe Lemaitre