JO 2018 : Shiffrin et le snowboardcross français en quête de doublé… le programme du vendredi 15 février

  • A
  • A
JO 2018 : Shiffrin et le snowboardcross français en quête de doublé… le programme du vendredi 15 février
Mikaela Shiffrin et Chloé Trespeuch partent à l'assaut d'une médaille d'or, vendredi.@ Montage AFP Martin BERNETTI/Franck FIFE
Partagez sur :

Sacrée jeudi sur le géant, Mikaela Shiffrin tentera de bisser sur le slalom tandis que la France a des atouts pour réaliser le doublé hommes-femmes en snowboardcross.

L'orgie de ski alpin continue aux JO de Pyeongchang. Après la descente masculine prise en sandwich entre les deux manches du géant féminin, jeudi, c'est cette fois le Super-G des garçons qui se déroulera le même jour que le slalom des filles, histoire de remettre le calendrier à jour. Mikaela Shiffrin, qui a remporté le géant jeudi, entend poursuivre sa moisson, tandis qu'en Super-G, les Tricolores tenteront de relever la tête après un résultat global bien moyen sur la descente. À suivre également le snowboardcross féminin avec plusieurs belles chances françaises, dont Chloé Trespeuch, qui rêve d'imiter son compatriote Pierre Vaultier, et le 15 km libre en ski de fond, avec de belles chances pour le tricolore Maurice Manificat.

  • La star du jour : qui pour contrarier Shiffrin ? À 2 heures pour la 1ère manche et à 5h15 pour la 2nde

Elle restait sur quelques sorties décevantes en Coupe du monde mais jeudi, l'Américaine Mikaela Shiffrin a mis les pendules à l'heure en remportant avec autorité le géant, première des cinq épreuves à son programme gargantuesque. "C'est très bien de savoir que quoi que je fasse par la suite, je repartirai de ces Jeux avec quelque chose", a-t-elle expliqué jeudi. "Je savais en arrivant que j'étais capable de ramener des médailles sur différentes disciplines, mais je savais aussi que je pourrais ne rien gagner. Là, j'ai déjà quelque chose, c'est super et je peux désormais skier pour moi-même, sans pression."

Et voilà que débarque, 24 heures après son premier sacre, l'épreuve du slalom, sa spécialité, dont elle est championne olympique en titre, triple championne du monde, et vainqueur de quatre des cinq derniers petits globes de la spécialité. Le tout à 22 ans, d'ailleurs. Bon courage à ses adversaires.  Les deux Françaises engagées, Nastasia Noens et Adeline Baud-Mugnier, viennent sans grande référence cette saison et seront clairement outsiders.

  • Les revanchards du jour : les Français sur le Super-G, à 3 heures

Victimes d'une piste dégradée mais aussi de la qualité de leurs adversaires, les skieurs tricolores, à l'exception de Brice Roger, 8ème, n'ont pas joué les premiers rôles lors de la descente, jeudi. La deuxième épreuve de vitesse, le Super-G, disputé dans la foulée, leur offre une possibilité de rachat. Ce sera surtout le cas pour Adrien Théaux, seulement 19ème de la descente. Médaillé de bronze lors des Mondiaux de Beaver Creek en 2015, Théaux, qui a fait 5ème du Super-G de Kitzbühel cette saison, sera en quête d'une breloque. Roger et Maxence Muzaton (23ème de la descente) remettent eux aussi le couvert, en compagnie d'un quatrième et dernier Tricolore, Blaise Giezendanner.

  • La Française du jour : Trespeuch comme Vaultier ? À 2 heures pour les qualifications, finale à 4h56

Médaillée de bronze à Sotchi, il y a quatre ans, Chloé Trespeuch rêve désormais d'or en snowboardcross, discipline qui a (encore) souri à la France, jeudi, avec le deuxième titre olympique consécutif de Pierre Vaultier. Trespeuch sera l'une des grandes favorites de la compétition en compagnie de… trois autres Françaises (Charlotte Banks, Nelly Moenne Loccoz et Julia Pereira de Sousa), qui sont toutes dans le top 10 du classement de la Coupe du monde. "On est toutes capables d'aller chercher une médaille dans l'équipe. Donc oui, je rêve d'un triplé. Parce que franchement c'est envisageable", considère Chloé Trespeuch. Le triplé, les Français du skicross l'avaient réalisé en 2014.

  • Le Français du jour : enfin la bonne pour Manificat ? À 7 heures

La France va-t-elle enfin avoir un champion olympique de ski de fond ? Pas impossible avec le 15 km libre, dont le Tricolore Maurice Manificat sera l'un des grands favoris vendredi. "Je veux vivre une belle course, montrer que je joue devant et que je fais partie des favoris. Je ne suis pas l'ultime favori mais on ne vient pas tous les quatre ans pour juste dire : 'Je veux faire une belle place'. Avec le niveau que j'ai, les résultats que j'ai et la confiance que j'ai, je pars forcément pour une médaille", a insisté le fondeur français.

Hormis une médaille d'argent aux Mondiaux 2015, le Haut-Savoyard n'a jamais réussi à se hisser parmi les trois premiers lors de grands rendez-vous, excepté en relais (bronze aux JO 2014 à Sotchi et aux Mondiaux 2015), collectionnant souvent les accessits comme à Vancouver en 2010 (6ème du 15 km libre) ou à Sotchi (9ème du skiathlon). Dimanche, il a encore fini 5ème du skiathlon, mais il ne voulait y voir que du positif. "Je suis lancé, on avait besoin de cela, de rentrer dedans. Ça fait du bien d'avoir de bonnes sensations et de sentir de bonnes choses." Les trois autres Français également retenus pour ce 15 km sont Adrien Backscheider, Clément Parisse et Jean-Marc Gaillard.

Le programme du jour (avec les Français engagés) :

(1h00) Curling : Italie-Danemark, Norvège-Corée du Sud, Suède-États-Unis, poule unique messieurs

(1h30) Skeleton : messieurs, 3ème et 4ème manches

(2h00) Ski alpin : slalom dames, 1ère manche avec Adeline Baud-Mugnier et Nastasia Noens

(2h00) Snowboard : snowboardcross dames, qualifications avec Charlotte Bankes, Nelly Moenne Loccoz, Julia Pereira de Sousa, Chloé Trespeuch

(2h00) Patinage artistique : messieurs, programme court avec Chafik Besseghier

(3h00) Ski alpin : Super-G messieurs avec Adrien Théaux, Blaise Giezendanner, Brice Roger et Maxence Muzaton

(4h10) Hockey sur glace : Etats-Unis-Slovaquie, phase de groupes messieurs

(4h15) Snowboard : snowboardcross dames finale avec Charlotte Bankes, Nelly Moenne Loccoz, Julia Pereira de Sousa et Chloé Trespeuch si qualifiées

(5h15) Ski alpin : slalom dames, 2ème manche avec Adeline Baud-Mugnier et Nastasia Noens

(6h05) Curling : Danemark-Canada, Corée du Sud-Suisse, Suède-Athlètes olympiques de Russie, poule unique dames

(7h00) Ski de fond : 15 km messieurs, style libre avec Maurice Manificat, Jean-Marc Gaillard, Adrien Backscheider et Clément Parisse

(8h40) Hockey sur glace : Athlètes olympiques de Russie-Slovénie, phase de groupes messieurs

(12h00) Ski acrobatique : saut dames

(12h00) Patinage de vitesse : 5.000 m dames

(12h05) Curling : Japon-Suisse, Suède-Grande-Bretagne, Danemark-États-Unis, Canada-Corée du Sud, poule unique messieurs

(12h20) Skeleton : dames, 1ère et 2ème manches

(13h10) Hockey-sur-glace : Finlande-Norvège et Suède-Allemagne, phase de groupes messieurs

(13h30) Saut à skis : grand tremplin, individuel messieurs, qualifications avec Jonathan Learoyd et Vincent Descombes Sevoie