JO de Rio 2016 : quand Phelps croise Djokovic au Village olympique

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : quand Phelps croise Djokovic au Village olympique
Quand 18 titres olympiques rencontrent 12 titres du Grand Chelem.@ TWITTER
Partagez sur :

Légendes de leur sport respectif, le nageur et le tennisman ont échangé une poignée de mains au Village olympique de Rio. 

Les Jeux olympiques représentent une telle concentration de stars du sport qu’ils donnent forcément lieu à des rencontres exceptionnelles. Mercredi, au Village olympique de Rio, à deux jours de l'ouverture officielle des JO 2016, deux légendes du sport se sont ainsi croisées. D’un côté Michael Phelps, nageur aux 18 titres olympiques, de l’autre Novak Djokovic, tennisman aux 12 titres du Grand Chelem et omnipotent numéro un mondial. Les deux hommes ont partagé une poignée de mains, immortalisée sur Twitter.

Phelps intimidé. La rencontre s’est faite à l’initiative de Michael Phelps qui, malgré son statut de légende de la natation, semblait intimidé par Novak Djokovic.  "C'était 'Ouais, c'est Djokovic !' On s'est fait des clins d'oeil, on s'est souri", s'est réjoui le nageur. "Je me suis dit : 'Allez, je m'en fiche, je lui dis salut'", a raconté l'homme aux 22 médailles olympiques. "Nous avons fini par parler un peu de l'événement à venir, quand je vais entrer en lice et quand il va commencer sa compétition. Nous nous sommes pris en photo, souhaité bonne chance. C'était très cool parce qu'il est super gentil, simple et nature", a conclu le champion américain, âgé de 31 ans.

Djokovic en quête de l’or olympique. Malgré son palmarès long comme le bras (12 titres du Grand Chelem, 30 Masters 1000, 5 Masters, une Coupe Davis), Novak Djokovic n’a jamais goûté à l’or olympique. En 2008 à Pékin, il a conquis le bronze, après une défaite face à Rafael Nadal en demi-finales et une victoire face à James Blake pour la troisième place. Quatre ans plus tard à Londres, le Serbe s’est à nouveau incliné en demi-finales, face à Andy Murray, et a ensuite perdu pour le bronze face à l’Argentin Juan Martin Del Potro.