JO 2016 : Phelps porte-drapeau des Etats-Unis

  • A
  • A
JO 2016 : Phelps porte-drapeau des Etats-Unis
A Rio, Michael Phelps tentera d'enrichir sa collection de 22 médailles olympiques, dont 18 en or. @ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

Le nageur aux 18 médailles d’or a été désigné par le comité olympique américain pour porter la bannière étoilée lors de la cérémonie d’ouverture vendredi à Rio. 

C’est un choix qu’on peut qualifier de logique. Le légendaire nageur américain Michael Phelps a été désigné mercredi porte-drapeau de la délégation américaine pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Rio 2016, vendredi au stade Maracana. Un aboutissement pour celui qui disputera au Brésil ses cinquièmes jeux olympiques. Si à Sydney Michael Phelps n’avait remporté aucun titre, il a ensuite gagné 6 médailles d’or en 2004 à Athènes, huit en 2008 à Pékin et quatre en 2012 à Londres. 18 titres olympiques qui font de lui le sportif le plus titré de l’histoire des Jeux.

"Représenter l'Amérique de la meilleure manière possible". "C'est un honneur d'avoir été choisi. Je suis fier de représenter les Etats-Unis et réalise l'importance du rôle de porte-drapeau et de tout ce qu'il comporte", a déclaré Michael Phelps. "A Sydney, je voulais simplement être dans la sélection. A Athènes, je voulais gagner l'or pour mon pays. A Pékin, je voulais faire ce que personne n'avait fait auparavant. A Londres je voulais écrire l'histoire. Et maintenant, je veux défiler lors de la cérémonie d'ouverture, prendre tout ce qui vient, représenter l'Amérique de la meilleure manière possible et faire en sorte que ma famille soit fière de moi. Cette fois, il s'agit de bien plus que de médailles", a-t-il conclu.

Après Zagunis et Lomong. Michael Phelps succède à des athlètes moins célèbres que lui. En 2012, c’est l’escrimeuse Mariel Zagunis qui avait porté la bannière étoilée lors de la cérémonie d’ouverture à Londres, alors que quatre ans plus tôt à Pékin, cet honneur était revenu au spécialiste du demi-fond Lopez Lomong.