Emane, le bronze malgré tout

  • A
  • A
Emane, le bronze malgré tout
@ REUTERS
Partagez sur :

JUDO - Favorite chez les moins de 63 kg, la judoka a décroché la médaille de bronze.

Gévrise Emane 1 31.07

© REUTERS

Quadruplue championne d'Europe et double championne du monde, Gévrise Emane était favorite du tournoi chez les moins de 63 kg, mardi, à l'Excel Centre de Londres. Mais ce statut l'a totalement contractée. Elle s'est sortie du premier tour après la disqualification de la Britannique Gemma Howell, puis est passée aux drapeaux contre la Cubaine Yaritza Abel Rojas. Mais la manière n'y était pas et c'est presque logiquement qu'Emane a été éliminée, aux drapeaux, par la Mongole Munkhzaya Tsedevsuren, en quarts de finale.

"Je me suis mis la pression toute seule comme une petite fille", a-t-elle confié, la médaille de bronze autour du cou. "Tout allait bien hier (lundi) encore, c'est venu ce matin. J'avais commencé à m'échauffer, je ne sais pas ce qui s'est passé, je me suis posé dix mille questions."

"Gévrise contre Gévrise"

Gévrise Emane 2 31.07

© REUTERS

Emane a réussi à se relancer l'après-midi après avoir échangé avec Matine Dupont, la responsable de l'équipe de France féminine.  "Elle a su trouver les mots justes. Elle m'a donné la feuille de route. Elle m'a dit que je devais me focaliser sur chaque match, mettre du rythme, que c'était une compétition très difficile."

Mais c'est encore durant la prolongation qu'Emane a décroché sa qualification en repêchages face à l'Israélienne Alice Schlesinger (photo). Mais l'envie était revenue. Et, dans le combat pour la médaille de bronze face à la Sud-Coréenne Da-Woon Joung, Emane a fait valoir son statut, en se montrant plus agressive.

Emane décroche la médaille de bronze :

"Il fallait que j'arrête de penser, j'ai déposé mon cerveau. J'ai fait des combats à rallonge, ce qui prouve que j'ai une bonne condition physique ! Aujourd'hui, pour dire la vérité, peu importait la manière de gagner. Le principal, c'était de remporter les combats et repartir avec une médaille. Aujourd'hui, c'était Gévrise contre Gévrise... et j'ai gagné."